Comment se démarquer sur un marquage agressif (Adam Lallana)?

Logiquement, plus notre équipe s’approche du but adverse, plus la densité de joueur est importante, plus le système défensif passe de la défense en zone à la défense individuelle, plus les défenseurs adverses sont proches et agressifs au marquage. Quelle est la conséquence pour vos attaquants? Un démarquage beaucoup plus difficile à trouver pour vos joueurs en zone de finition.

Adam Lallana (Southampton, Liverpool,…) attaquant Anglais nous explique comment sortir efficace d’un marquage défensif strict, agressif, harcelant. Comment utiliser une situation de prime abord défavorable  à l’attaquant (marquage défensif proche) à un atout pour un démarquage efficace?

En gardant les règles pour un démarquage efficace (changement de rythme, de direction, feintes,…) quelque soit l’orientation, le placement de l’attaquant, Lallana nous montre que par un appel/ contre-appel et l’utilisation des bras les non-porteurs de balle peuvent se donner un temps d’avance en prenant et gardant un avantage de temps et d’espace sur l’adversaire lors d’un démarquage quelque soit le placement et l’orientation de vos joueurs en phase offensive (de face, de 3/4, dos au but).

Vous verrez, les 3 mètres et les 0,2 seconde gagnés par cette technique feront la différence et feront franchir un cap à vos joueurs. Cette capacité peut-être travailler au départ sur un exercice de technique analytique en 1 contre 1 en variant le point de départ, l’orientation du défenseur et de l’attaquant.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *