Sable, renforcement pour revenir des croisés du genou (Fekir, O. Lyon)

Un 4 septembre, Nabil Fekir sortait sur blessure après une rupture des ligaments croisés du genou. Quasiment 6 mois jour pour jour après cette grave blessure, voici ce qu’il réalise en réathlétisation avec le préparateur physique de l’Olympique Lyonnais.

Au programme, une session de travail dans le sable avec de la proprioception, du renforcement musculaire et ajoutant une résistance extérieur ( lutte, pousser, résister face au membre du staff ), des bondissements verticaux à hauteur moyenne et enfin un travail d’appuis (changements de direction, de vitesse).

Les intérêts d’une session de réathlétisation dans le sable sont de limiter les tensions au niveau articulaire par un plus grand amortie des chocs, cela nécessite d’avoir un appui plus long au sol permettant une plus grande amplitude. Le sable permet également de travailler plus qualitativement sur le plan musculaire. Enfin, sur le plan mental, le travail dans le sable est toujours plus ludique et sort le joueur de la routine.

En terme de progression, ces exercices émergent lorsque le joueur réalise déjà des courses à faible intensité (footing) en ligne droit. Il est nécessaire également que le joueur maitrise du renforcement (gainage) et de l’équilibre de façon statique avant de faire du renforcement, des appuis dynamiques, en mouvement.

Notons que ce type d’exercice peut-être proposé sans aucun soucis à l’ensemble de vos joueurs blessés ou non-blessés. Les bienfaits seront au niveau physique pour un renforcement du bas du corps, pour lutter contre les blessures (proprioception et équilibre), pour limiter les vibrations négatives sur les articulations, pour travail sur l’amplitude articulaire.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *