Sports et sportifs français : les parents pauvres tricolores

« Budget du ministère de la jeunesse et des sports 2016 : 1,324 milliard d’euros (soit 0,36% du budget de l’état, source lemonde.fr), budget du ministère de la culture et de la communication 2016 : 7,3 milliards d’euros … »

Nous sommes certes pas très objectif mais apparemment pas crédibles avec nos casquettes d’éducateurs et nos survêtements. Au regard de ces quelques chiffres, le sport   français semble ne pas être considéré positivement et peu récompensé / aidé par les politiques étatiques françaises (mais pas que). Voici un excellent documentaire de l’émission « complément d’enquête » de France 2 à propos de la précarité de certains sportifs Français. Derrière la gloire et les médailles se cache pour certains sportifs de véritables galères pour simplement vivre de leur sport. Ce documentaire peut soulever certaines questions :

Pourquoi 7,3 milliards pour la culture et 1,324 milliard pour le sport et la jeunesse ?

Pourquoi des sportifs champions d’Europe gagnent 500 euros par mois alors que des footballeurs évoluant en CFA2 (4ème niveau national) peuvent gagner 5000 euros ?

Comment mieux encadrer les sportifs avant, pendant et après leurs carrières ?

Comment lutter face à des professionnels lorsque nous sommes amateurs ?

Qu’est ce qui ne va pas dans la structuration du sport français ?  Quelles sont les pistes à creuser pour trouver des solutions ?

Comment insuffler une véritable culture sportive (pratiquants, supporters et spectateurs) dans la population française ?

Recevoir les champions Olympiques et les champions du monde de football, c’est bien (surtout pour votre communication et image). Aider matériellement, humainement et financièrement les sportifs et le sport français, c’est mieux.

Ce documentaire est révélateur de la précarité dans laquelle se trouve certains sportifs, entraineurs, éducateurs en France. Cette vidéo ne doit pas avoir pour (seul) objectif de critiquer la Politique et certains dirigeants de clubs / de fédérations mais cela doit être une prise de conscience un révélateur d’une situation intolérable pour les sportifs et staffs français.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *