Clairefontaine, 50 ans, une école « à la Française »

Henry, Anelka, Papin, M’Bappé, pour ne citez qu’eux sont passés par l’INF Vichy puis Clairefontaine. 50 années d’innovation, de formation « made in France » analysées, remémorées par les anciens joueurs et éducateurs. A regarder ci-dessous.

Résumé des phrases fortes de cette 1ère vidéo :

« Un triple projet pour les jeunes : Projet sportif projet scolaire projet éducatif. » (F. Raviot)

« C’est l’homme qui fait le footballeur donc l’objectif est aussi et surtout de former des hommes, des citoyens. »

Remarque de l’éducateur à W. Gallas pensionnaire à l’époque et étant trop individualiste sur le terrain « L’équipe doit marquer, toi ,tu ne dois pas marquer » , propos de T. Henry.

« Les enfants sont tous les même dans le monde, ils ont besoins d’amour, d’affection et de compréhension. Et quand ils aiment faire quelque chose, ils ne demandent qu’a progresser » Joaquim Francisco Filho.

« Les coachs ont développé mon cerveau » T. Henry

« L’éducateur est un guide, nous sommes là avec eux pour les aider a se construire, pour les aider à prendre conscience qu’il y a des choses qu’ils peuvent faire et des choses qu’ils ne doivent pas faire » « F. Raviot »

« L’institution experte, visionnaire et historique » C. Bassilla, directeur de l’INF depuis 2019) sur Clairefontaine.

« On a fait avancer les choses parfois maladroitement mais , nous nous sommes tenues à nos idées.  » ( Claude Dusseau)

« La technique avant le physique, répéter les gammes techniques » T. Henry

« Les joueurs étaient capables de jouer dans les différents systèmes » Joaquim Francisco Filho

Résumé des phrases fortes de Monsieur Dusseau (directeur de l’INF Vichy de 1984- 88 puis de l’INF clairefontaine de 1988 à 2004)

Sur son rapport avec les jeunes : « Etre  toujours présent, discrètement, on discute, on est attentif ». 

« Ne jamais être familier, chacun doit être naturel, Il faut provoquer la discussion car il est rare qu’un enfant de 13 ans vienne parler à son directeur ou entraineur. C’est donc à l’éducateur d’être attentif à ce que les joueurs attendent, demandent. »

« Etre capable de toujours réfléchir à ce qu’il faut faire, à ce qu’il faut changer, à ce qu’il faudrait faire autrement, à ce qui faudrait refaire, refaire autrement » 

Sur le passage de la formation (au départ de l’ INF les joueurs avaient de 16 à 18 ans)  vers la pré formation ( les joueurs avaient de 13 à 15ans) : Primauté de la technique plutôt que le physique en pré formation. Le travail est totalement différent entre la formation et la pré formation. 3 éducateurs, 3 visions différentes de l’entrainement avec un étranger , un ex pro , un professeur d’EPS.

L’ouverture, la recherche, d’autres grands formateurs « Guy Roux venait et posait des questions malgré son expérience. »

« A  13 ans, on ne peut pas dire il sera bon, il y a beaucoup trop de facteurs qui interviennent. « 

Ne jamais être familier, chacun doit être naturel, Il faut provoquer la discussion car il est rare qu’un enfants de 13 viennent parler à son directeur ou entraineur. C’est donc à l’éducateur Etre attentif à ce qu’ils demandent, à ce qu’il veut et peuvent faire

Y a t’il une place pour l’affectif ? Oui , mais ils ne le savent pas


Technique de conduite de balle et changements de directions

Consignes / organisation

Par groupes de 6 à 9 joueurs, cette organisation vous permettra de travailler la technique de conduite de et surtout les changements de directions dans un espace relativement restreint. Vous pouvez commencer l’exercices sans ballon avec des gammes athlétiques comme échauffement sans ballon. Puis, vous vous pourrez faire l’exercice de la vidéo avec les différentes variables.

Variables

  • organisation : sur un triangle (comme sur la vidéo) ou en carré, ou en cercle.
  • variation conduite : libre, intérieur pied droite- intérieur pied gauche, intérieur-extérieur, roulette, dans le sens des aiguilles d’une montre, dans le sens adverse,…
  • obstacle : pas d’obstacle (comme sur la vidéo), slalom, évitement de coupelle.
  • compétition / adversité : sans opposition, en opposition où les joueurs doivent se rattraper.


Jouer le 2vs1 et réversibilité des rôles

Proposition d’un exercice complet qui vous permettra de travailler les notions de Progresser / déséquilibrer en 2vs1 (OFF), de cadrage et gestion de l’infériorité défensive en 1vs2 (DEF) et enfin la notion de transition OFF/DEF à la perte du ballon.

Consignes

Départ en 2vs1, le joueur qui sort du carré par la conduite ou la passe transmet en une ou deux touches aux joueurs du carré opposé et devient défenseur. Et ainsi de suite. les attaquants ne peuvent sortir du carré uniquement lorsque le défenseur est dans le carré ou lorsqu’il y a une passe entre les les deux attaquants.

Critères de réalisation

Porteur de balle : prise de balle en mouvement et vers l’avant, fixation du défenseur, prise d’information / décision en fonction du placement du défenseur, du coéquipier.

Coéquipier non porteur de balle : s’écarter du porteur de balle, ne pas se cacher derrière le défenseur montrer avec son bras la direction, la zone où il souhaite recevoir le ballon

Défenseur : prise en compte du placement du PDB, son pied fort, si il est plutot passeur ou dribbleur, orienter le PDB vers l’intérieur ou vers la ligne de touche, course rapide au départ et ralentir lorsque l’on se rapproche du PDB;

Gestion des points

Les binômes sont interchangeables. Le comptage des points se fait individuellement. 1 point pour les attaquants s’ils arrivent à sortir du carré par une conduite de balle ou une passe dans les pieds (avec par la suite passe au carré opposé correct en une ou deux touches de balle). Un point pour le défenseur si il récupère le ballon ou si le ballon sort de l’espace de jeu.

Variables

Nombre de joueurs : comme sur la vidéo, 5 joueurs (2+2 vs 1), ou 8 joueurs (3+3 vs 2) .

Nombre de touches dans les carrés latéraux : du jeu en 2 touches de balle jusqu’au jeu libre

Nombre de touches dans l’espace central : du jeu en 1 touche de balle jusqu’au jeu libre

Dimension : variez sur la largeur et la longueur des zones latérales et de l’espace central.

Qui passe au côté opposé : comme sur la vidéo avec l’attaquant sortant de la zone qui transmet au côté opposé ou le coach qui donne l’ensemble les ballons.


Cadre de planification à 3 séances par semaine (J. Rabin)

L’intérêt principal d’une planification est de garder un fil conducteur dans l’année sans risquer d’oublier l’apprentissage et le travail des différentes thèmes techniques, mentaux, physiques et tactiques.

La planification peut et doit donner un cadre plus ou moins rigide en fonction de :

  • l’âge : en école de football, où lors des matchs, le jeu doit passer avant l’enjeu (la forme, le fond avant le résultat), vous pourrez être plus rigide en restant proche de la planification. De l’autre côté, en post formation où le match et le résultat prennent plus d’importance, vous pouvez vous donner plus de liberté.
  • le moment dans l’année (phase de préparation, de compétition, de transition)
  • le contexte du moment (météo, fatigue, nombre de joueurs,…)

Dans vos séances, vous pourrez jouer sur l’intensité ( nombre de joueurs en fonction de l’espace de jeu),le volume de courses et le temps de pratique (séances entre 45 minutes et 2h15).

Nota bene : Dans notre planification, nous ne parlons pas délibérément des thèmes ci-dessous car omniprésents dans vos séances et votre réflexion dans la création de ces séances.

  • prise d’information / décision
  • d’étirements / assouplissement
  • de mise en place de systèmes de jeu

Les différents cycles

Macrocycle

Pour le football où nous jouons toutes les semaines, nous allons prendre une saison pour définir temporairement le macrocycle.

Mésocycle

Il s’agit du concept d’entraînement intermédiaire, où l’on observe la progression à moyen terme du joueur et du groupe. Nous allons baser notre planification principalement sur des mésocycles de 6 semaines. Pourquoi ? Afin de travailler de vacances à vacances.

Mésocycle 1 : septembre à la toussaint

Mésocycle 2 : toussaint à noël

Mésocycle 3 : janvier à vacances d’hiver

Mésocycle 4 : vacances d’hiver aux vacances de Pâques

Mésocycle 5 : vacances de Pâques à juin

En général, il se passe 6 semaines entre chaque vacances. Ainsi, si vous avez 7 ou 8 semaines entre deux périodes de vacances, vous pourrez faire une (si 7 semaines) ou 2 (si 8 semaines) semaines où vous serez libre dans votre planification afin de travailler des thèmes qui vous semblent importants de reprendre.

Cliquez sur le lien ci-dessous en rouge pour télécharger le PDF

Analyse / explication des composantes

temps de jeu : 3 temps de jeu défensif, 3 temps de jeu offensif

Dans la semaine, la séance 1 se fait sur le temps 1 OFF (conserver / progresser) ou DEF (s’opposer à la progression) , la séance 2 se fera sur le temps 2 OFF (déséquilibrer) ou DEF (S’organiser pour récupérer) et la séance 3 sera sur le temps 3 OFF (Finir) ou DEF (Protéger son but).

Démarquage : jeu sans ballon (suivant zone du ballon)

Stratégie :

N’oublions pas de travailler la stratégie sur les phases arrêtées. Le travail sur l' »engagement » doit rester minoritaire. Viendra ensuite le travail de remise en jeu sur les touches . Enfin, les coups de pied arrêtés (corner, coup franc) devront être énormément travaillés du côté du frappeur mais aussi des potentiels receveurs dans la surface de réparation (mise en place d’un langage commun). Les penaltys seront à travailler en fin de séance où même après la séance surtout pour les potentiels frappeurs de penaltys ou tir au but.

Thème de match : type de défense type d’attaque transition

A proposer sur les séances 2 et 3 de la semaine lors des matchs oppositions ou lors de situations.

Physique / athlétique :

Pour faire dans le classique (même si d’autres façons de travailler sont faisables) en séance 1, bon volume et faible intensité. puis en séance 2, vous pouvez faire une séance « forte » sur de l’endurance puissance et pour la séance 3, partez sur de la vitesse / vivacité.

Coordination :

La coordination pourra se faire avec et sans ballon en alternance sur la séance 1 ou 2 de la semaine.

Mental :

Pour le versant « mental » au delà de proposer du contenu « terrain » en lien avec ces 6 thèmes mentaux, vous pouvez également garder un thème de travail mental sur toute la semaine. Avec « des feedbacks » centrer sur ce thème pendant toute la semaine.


Jeu vers l’avant ( Off), réduction des intervalles (Def) (Van Bommel, Vfl Wolfsburg)

Direction le Vfl Wolfsburg version M. Van Bommel pour un jeu type « baby foot » où sur le plan offensif vous travaillerez le jeu vers l’avant par la passe au sol dans les intervalles, la déviation (ou remise) en zone de finition. Sur le plan défensif, vous travaillerez le coulissement, le déplacement du bloc équipe dans la largeur (dans une variable vous pouvez amenez la notion de cadrage du porteur de balle).

Consignes organisation

Le ballon doit toujours rester toujours au sol, libre en touche de balle. 2 touches de balle maximum. Lorsque les attaquants arrivent à passer le ballon dans la zone avant, les défenseurs peuvent agir dans la zone des deux offensifs. Lorsque le ballon arrive dans la zone offensive, l’attaquant qui reçoit le ballon doit forcément faire la passe à son coéquipier pour qu’il marque.

Variables

  • profondeur des différents espaces : jouer sur la profondeur plus ou moins longue.
  • largeur du terrain : plus le terrain est étroit, plus vous faciliterez les défenseurs, plus le terrain est large, plus vous faciliterez les attaquants.
  • déplacement des défenseurs au milieu : soit les défenseurs reste uniquement dans la zone centrale, soit autoriser un défenseur à sortir dans les zones de possession des attaquants.
  • comptage des points : un point si but ou 5 points si but et 1 point par passe vers l’avant.
  • type de cible : des mini-buts (comme sur la vidéo), un grand but avec gardien.
  • temps de possession / nombre de passes dans une passe : mettre (ou non) un temps limite dans lequel les joueurs doivent passer vers l’avant. Possibilité de mettre la même chose avec un nombre de passes maximum.
  • nombre de touches de balle : du jeu en 1touche de balle jusqu’au jeu libre.
  • nombre de joueurs dans les zones : du 2vs2 au 7vs7
  • type de passes : uniquement au sol, autoriser les ballons aériens


Endurance puissance « spé » attaquant et vivacité (Liverpool FC, Kloop)

Direction un stage de pré saison avec le Liverpool FC version J. Kloop pour un exercice de vivacité, avec changement de rythme sur prise d’information auditive. Le second exercice est axé sur le travail de spécifique attaquant sur un format de travail physique.

Vitesse / vivacité et prise d’information

Consignes / organisations : Par binôme, les joueurs sont face à face, le coach annonce soit « change » / « tourne » ou l’une des deux couleurs. SI le coach dit « change », les joueurs tourne à 180° en inversant leurs places. Si le coach annonce l’une ou l’autre couleur, les joueurs doivent arriver en premier au niveau de la coupelle.

Variables :

distance de course : entre 5m et 25m

type de signal : sonore / auditif (comme sur la vidéo) , visuel ( le coach est entre les deux joueurs et montre l’une des deux directions). Kinesthésique avec un joueur chasseur et un joueur chassé. les joueurs sont en contact main-main le « chassé » tourne plus lorsqu’il le souhaite, il sprint vers l’une des deux portes en cherchant à ne pas se faire toucher.

Information visuelle : les joueurs ont les yeux ouverts avant le signal (comme sur la vidéo) ou ont les yeux fermés.

Nombre d’adversaires : entre 2 (comme sur la vidéo) et 4 joueurs max.

« Spé » finition attaquant (à 04:45)

2 buts à 30m l’un de l’autre, 4 sources de ballons (derrière les buts et sur les ailes).

Consignes / organisation : Exercice en 2 phases :

  • 1ere phase, l’attaquant frappe 3 ballons sans opposition. Une frappe (en une touche) sur passe en retrait, une frappe (en une touche) sur centre latéral, une frappe (en une ou deux touches) sur passe en profondeur.
  • 2ème phase, l’attaquant doivent faire la même chose que la 1ere phase mais avec un défenseur au marquage. Ainsi, l’attaquant devra sortir du marquage pour frapper. L’attaquant devra forcément recevoir un ballon en retrait, un ballon latéral et un ballon en profondeur. Idéalement , l’attaquant doit jouer en 2 touches maximum.

Nota bene : vous pouvez faire cet exercice format « spé » attaquant / « spé » défenseur où les offensifs ne font qu’attaquer et les défenseur que défendre (comme sur la vidéo). Mais vous pouvez également faire cet exercice en changeant après chaque passage défenseur et attaquant. (J’alterne une fois attaquant sur 6 ballons, puis 6 ballons comme défenseur)

Variables :

  • nombres de ballons jouer par l’attaquant : de 4 à 10 ballons (6 ballons sur la vidéo)
  • rapport frappe sans opposition / frappe avec opposition : 50/50 (sur la vidéo), de 0-100% à 100-0%
  • sources de ballons : dans les 4 coins (comme sur la vidéo), uniquement derrière les buts , uniquement sur les ailes
  • forme de passe : passe au sol ou aérienne