Rondo élargir l’E.J.E(rouge) conserver dans un petit espace (bleu) (T. Pinot, BEF)

Thierry Pinot nous propose une situation type « rondo » pour travailler la conservation en supériorité numérique. Le thème travailler est donc la conservation collective du ballon mais avec deux variables suivants les équipes. Ainsi, les Rouges devront conserver en élargissant l’Espace de Jeu Effectif (l’EJE) pour se créer des espaces également au cœur du jeu. Pour les bleus, l’objectif sera de conserver en supériorité dans un espace à forte densité.

Mise en place / organisation consignes

Conservation en supériorité 8 vs 5 lorsque les rouges ont le ballon et en 5 vs 2 lorsque les bleus ont le ballon dans 2 carré de 15m par 15m.

Pour varier

  • nombre de touches de balle : adaptable pour bleus et rouges / pour rouges au centre et rouges extérieurs.
  • Zone de conservation bleus : comme dans l’exemple dans la moitié (15msur 15m) de zone centrale
  • autorisation / interdiction « une-deux » : pour les rouges, pour les bleus
  • autorisation . interdiction : jeu au sol ou aérien.
  • autorisation / interdiction du pressing d’un joueur bleu sur les extérieurs rouges (amener plus d’espace à l’intérieur)
  • comptage des points : Rouges / bleus, ex : 1 point si 7 passes consécutifs ou 1 point lorsque les rouges passent par un des 2 joueurs axiaux ( les bleus vont privilégier la défense du centre du terrain).

Critères de réalisation (mon équipe a le ballon)

  • vitesse et rythme élève au rondo
  • presser avec agressivité
  • réaction à la perte
  • Mon équipe a le ballon, aide permanente au porteur, recevoir à l’interieur orienté (profilé), se placer entre deux adversaires (si possible dans leurs dos.
  • Voir avant de recevoir, identifier les hommes et zones libres, voir loin prise d’information

Critères de réalisation (mon équipe a le ballon)

  • maintenir la pression
  • presser à la perte
  • défendre ensemble
  • fermer les lignes et angles de passe
  • cadrage, distance d’intervention, orientation
  • pour les rouges en infériorité au centre, défendre avant la ligne de touche, gestion des temps forts et temps faibles.

Progression / fixation par l’axe du terrain (T. Tuchel, Dortmund)

Direction Dortmund sous la houlette de Thomas Tuchel à l’époque pour un jeu visant à travailler les notions de Progression / fixation par l’axe central du terrain pour « toucher » les ailiers sur les côtés ou dans la profondeur par une course intérieur vers l’avant .

Organisation

Du 4 vs 4 au 8 vs 8 en adaptant la dimension du terrain au niveau / âge de vos joueurs et à la dominante (physique ou technico/ tactique) que vous souhaitez privilégier.

Objectifs thème de séance

Offensivement : favoriser la phase de conservation en utilisant la grande largeur. Déséquilibrer / fixer par l’axe central du terrain. Corps obstacle / protection du ballon.

Défensivement : choisir un bloc haut ou un bloc bas pour la récupération, éviter le bloc médian.

Transition DEF / OFF : si récupération basse, rechercher la 1ère passe vers l’avant.

Critères de réalisation

Pour l’équipe qui possède le ballon, les ailiers doivent s’écarter dans la zone centrale au maximum de la largeur du terrain. Course rentrante pour les ailiers


Le duel pour éliminer par la passe ou le dribble

Nous vous proposons 2 vidéos pouvant viser l’intégralité des catégories, des des niveaux de votre groupe. Vous pourrez travailler aussi bien la technique défensive que la technique offensive (dribbles et passes) mais fixez vous tout de même une priorité (offensive ou défensive) dans vos corrections.

00:10 : le défenseur arrive de face et doit aller « cadrer »le PDB afin de diminuer et limiter l’angle de passe. La course de cadrage doit être rapide au départ puis doit se ralentir par la suite afin de ne pas se faire éliminer trop facilement à l’approche de l’adversaire.

00:40 : le défenseur arrive de côté sur le porteur de balle.

01:05 : le défenseur doit rapidement se retourner après avoir bloqué le ballon. L’attaquant doit faire une prise de balle vers l’avant en mettant de la vitesse afin de mettre plus d’incertitude chez le défenseur.

01:35 : l’attaquant doit passer dans l’une des deux portes avant de pouvoir marquer dans le but. Le défenseur ne peut pas intervenir avant que l’attaquant soit passé dans l’une des deux portes. Cette variable nécessite des changements de direction chez le PDB.

03:00 « une-deux » avec l’éducateur puis « idéalement », la prise de balle doit mettre l’élimination du défenseur.

03:30 : transition à la perte du ballon. Après son action, le PDB doit automatiquement enchainer avec son rôle de défenseur.

00:20 : le PDB passe dans une porte , le défenseur passe dans la porte opposée et doit défendre les deux portes. l’attaquant doit conserver l’avance qu’il possède au départ. Comme variable vous pouvez interdire ou autoriser le changement de directions, les feintes pour l’attaquant avant de passer dans l’une des deux premières portes.


Christian Gourcuff, sa vision, sa méthode

Christian Gourcuff : la Bretagne, le Cartésien, le 4-4-2. Voilà comment de prime abord nous pourrions résumer l’emblématique entraineur de Lorient (1982-86 puis 1991-2001 et enfin 2003-14 soit 23 ans chez les Merlus). Voici deux vidéos pour comprendre encore mieux le technicien Breton.

Résumé des propos de C. Gourcuff (document vestiaires magazine)

« Le plaisir est au centre de l’activité, le jeu doit être au centre des préoccupation. L’entraineur doit se mettre à la place du jouer. L’entraineur doit se dire  » aurais-je aimé faire la séance que j’ai proposé? »

Planification mensuelle : technique tactique physique mentale Après chaque match du week end, Christian régule corrige sa planification pour la semaine suivante tout en gardant un « fil rouge »

Pour C. Gourcuff l’utilisation de la vidéo est plus intéressant sur le travail de son équipe plutôt que sur l’équipe adverse.

L’animation défensive du 4-4-2

« Le pressing à la perte du ballon est conditionnée par comment nous perdons le ballon et par la situation du bloc équipe pour éviter les courses de replacement et pour remettre la pression sur l’équipe adverse. »

« Une « zone press » la plus haute possible sur le terrain. Limiter l’espace entre les lignes de force défensive. Cadrage et couverture permettant de contrôler le porteur de ballon et fermer les lignes de passe. Chaque joueur doit gérer l’espace se trouvant devant lui afin d’avoir une spontanéité dans la sortie vers l’avant. Si le joueur doit aussi gérer son espace arrière , celui-ci perd en spontanéité. Importance d’être capable d’agir sur le temps de passe. »

Notion de couverture oblique : elle est moindre sur la ligne défensif afin de pouvoir s’appuyer sur le hors-jeu. Cela permet de fermer les angle de passe permet de situer l’adversaire.


Prise d’information et passes dans petit espace

Cette vidéo nous propose des exercices permettant de travailler la prise d’information (après la remise, le joueur doit se déplacer dans l’espace sans joueur) et la passe (pied et tête) dans un petit périmètre.

Exercice 1 (00:00) : à la main .

Exercice 2 : (00:20) : passe à la main venant de l’extérieur / remise de tête à 90° quand je suis au centre.

Exercice 3 (00:38) : passe à la main quand je suis au centre / remise de la tête en face de moi quand je suis sur les côtés.

Exercice 4 (01:00) : passe au pied venant de l’extérieur / remise du pied à 90° quand je suis au centre.

Exercice 5 (01: 10) : passe de la tête venant de l’extérieur / remise de tête à 90° quand je suis au centre.


Passe dans la course / prise de balle en mouvement.

Voici un exercice visant à travailler la passe dans la course du coéquipier et la passe / prise de balle en mouvement. Ce type d’exercice peut être proposé en échauffement d’avant match pour afin de sortir un peu de la routine. Vous pouvez faire cet exercice des U9 jusqu’aux séniors.

Pour augmenter le nombre de répétitions par joueur, vous pouvez mettre seulement 1 ou 2 joueurs par coupelle (3 joueurs sur la vidéo).

variables

  • distance de passe
  • nombre de touches de balle
  • passe et reviens( comme sur la vidéo) , passe et suit, passe et va
  • au pied comme sur la vidéo ou à la main.