Voir et être vu dans les intervalles pour échanger (P. Sage)

Pierre Sage (Lyon Duchère, Olympique Lyonnais, président d’AltisGroup) nous offre trois situations avec variables visant à travailler les notions de « voir et être vu dans les intervalles pour échanger ». Ce thème fait appel à la prise d’information du porteur de balle et des non porteur de balle.

Situation 1 : Conserver / progresser / déséquilibrer / finir

Situation 2 : Conserver et trouver un joueur à l’intérieur

Situation 3 : Conserver / progresser / déséquilibrer / finir

 


Vivacité avec ballon, réactivité du geste défensif (D. Simeone, Atletico Madrid)

Direction l’Espagne et l’Atletico Madrid pour une situation mêlant travail physique (vivacité, réactivité) et technique défensive. Vous pouvez proposer cet exercice comme exercice de technique défensive mais aussi comme exercice de vivacité avec ballon.

Variables sur lesquelles jouer 

Type de cible : mini-buts (comme sur la vidéo), but foot à 8, but foot à 11, marquage au sol (empêcher que le ballon entre dans l’espace délimité), filet de volley, de tennis (renvoyer le ballon de l’autre côté du filet).

Nombre de cibles : cela peut aller d’une grande cible à 5 petites cibles (mini-buts)

Orientation des cibles : en courbe (comme sur la vidéo) afin d’amener des déplacements vers l’avant. Vos pouvez également mettre les cibles sur la même ligne. Cela amènera des déplacements latéraux.

Type de passe : au sol ou aérienne (tendu ou en cloche)

Type de geste défensif : empêcher le but, remise sur le passeur, tacle, tête,…

Pré-fatigue : visant à « fatiguer » avant l’exercice en temps que tel. Squat, chaise, gainage, course, …

Résistance : avec gilet lesté(comme sur la vidéo), avec élastique de résistance, sans charge additionnelle,…

Exercice post-fatigue : possibilité de faire une course vers l’avant après l’exercice.


Aménagement de l’espace pour travailler votre thème tactique (J. Rabin)

Afin de travailler vos thèmes tactiques de séances, 3 variables sont à manipuler dans le but de poser des problèmes, des dilemmes. Des situations où vos joueurs devront résoudre des problèmes.

Les 3 variables sont l’espace, le temps et le nombre. Nous allons nous intéresser cette fois-ci plus précisément à la variable « ESPACE ».

Jérôme RABIN


Remise après décrochage, anticiper/ passer devant l’attaquant par l’endurance puissance (M. Bielsa)

Situation à dominante athlétique avec de l’endurance puissance à base de courses avec changements de directions, reprises d’appuis, blocages, accélérations. Sur le plan technique, les joueurs travaillent la remise en une touche de balle. Sur le plan tactique, le joueur devra choisir (selon la passe) entre anticiper et passer devant les piquets (symbole d’un possible adversaire) afin que le ballon ne passe pas dans la porte ( 2 points marqués) soit remiser avec prise de balle derrière la porte (1 point).

La situation (Marcelo Bielsa, Chilie) est proposée avec 30 secondes d’effort et des groupes de 3 joueurs (2 temps de repos, un temps de travail).

Autres proposition 

Le joueur qui travaille fait le même type d’effort (course / passe / changement de direction / passe,…) que sur la vidéo.

Les joueurs sont par deux (3 sur la vidéo) le joueur au repos fait une passe dans la porte droite, une passe dans la porte gauche.

Limiter le temps de travail à du 15″/15″ pour rester sur du qualitatif.

Variables sur lesquelles jouer

Type de course : changement ou non de direction, course rectiligne / en courbe, distance de course

Répartition Course / geste technique : A vous de choisir si vous souhaitez privilégier la technique ou le physique.

Type de remise du joueur qui travaille : en une touche, en deux touches ou éviter le passage du ballon dans la porte ( technique défensive)

Rôle des portes : symbolise l’adversaire. Le passeur doit viser cette porte, le défenseur (celui qui travaille) doit empêcher que le ballon rentre dans la porte.

Type de passe du joueur au repos : au sol ou aérienne. Courte / moyenne / longue

Temps de travail / récupération : en 15/15, en 30/30 ou en 30 / 60

Comptage des points :  2 points si le joueur passe devant le piquet, empêche le passage du ballon dans la porte, et remet au passeur en 2 touches de balle. 1 point si remise en une touche et prise de balle derrière la porte. 0 point si la remise n’est pas bonne et la prise de balle derrière la porte.

Adaptation suivant l’âge

Vous pouvez proposer cet exercice dès les U6 mais vous devrez « inverser » vos dominantes (athlétique et physique) en mettant la dimension technique avant la dimension athlétique. Comment ? En réduisant la distance de course et en augmentant le nombre de remise en « une-deux ». Vous pouvez (par exemple) demander en école de football un travail qualitatif avec « échelle de rythme » entre chaque remise.

Pour résumer, plus vous agissez avec des catégories âgées, plus vous pouvez mettre la dimension athlétique comme prioritaire.


Jeu pour la réactivité au signal et maîtrise de la conduite de balle

Situation à dominante technique (de conduite de balle, puis de passe, de frappe, de passe longue suivant le rapport à la cible) visant à travailler la maîtrise de balle avec des changements de directions à vitesse maximale.

Variables

Conduite / slalom : 

– type de slalom : comme sur la vidéo en « 8 », en slalom avec multicoupelles , faible oscillation, fort oscillation

–  surface de contact : libre / Extérieur / intérieur / semelle / roulette

– latéralité : Libre / uniquement pied droit ou uniquement pied gauche, alternance Pied droit / pied gauche.

Signal de départ :

– Visuel : l’éducateur montre une discussion ou une couleur.

– Auditif : l’éducateur dit « droite » ou « gauche » ou une couleur.

– Kinesthésique :

– les joueurs peuvent avoir les yeux ouverts ou fermés.

Cibles :

– Comme sur la vidéo avec un mini-but de chaque côté.

– Cible commune pour les deux joueurs.

– dimension de cible : mini but

– type de cible /

– distance tireur / cible


Gainage / équilibre : intérêt et catalogue d’exercices proposés par M. Pradet

L’ INSEP propose sur sa chaîne télévision différentes intervention Michel Pradet  expose sa vision théorique sur l’utilité du gainage ainsi qu’un catalogue important d’exercices qui permettront de travailler l’équilibre, le gainage, la proprioception. Les propositions viennent à partir de la 9ème minute. Avant cela, Michel Pradet parle théorie et donne son avis sur le « pourquoi du comment » du gainage.

Chaque exercice peut et doit proposer des variables complexifiantes, ludiques. Ainsi, Michel Pradel manipule différents aspects :

– équilibre / déséquilibre : avec / sans chaussures

– type de sol : pelouse, beton, parquet, sable,…

– charge / résistance : avec poids de corps, avec charges additionnelles, résistance élastique

– prise d’information : yeux fermés / ouverts, vision limitée

– compétition / duel : résister ou non à des forces / poussées contraires.

– zones / types d’appuis : sur un ou plusieurs pieds / mains, appuis mains / doigts, pied plat, talon, plante avant du pied.

– temps de travail / temps de récupération / nombre de répétition / nombre de séries

– type de récupération : passive, active (courses /  déplacements, étirements dynamiques, gestes techniques, assouplissements,…)