Variables et suivi pour travailler la jonglerie

Afin de mettre a profit les périodes de vacances dans un objectif de travail technique, nous vous proposons un cadre de travail et de suivi visant à améliorer la jonglerie au football. Ce type de travail peut être proposé des U9 jusqu’aux U12 ou U13.

Critères de réalisation du jonglage

  • Surface de contact (du coup de pied) avec idéalement alignement point de pied, coup de pied, genoux (voir vidéo ci -après).
  • Maîtrise des appuis (reprise d’appui après chaque contact)
  • Utilisation des bras pour le maintien de l’équilibre corporel.
  • Coup de pied tendu à l’horizontal (« les lacets vers le ciel »).
  • Si le joueur est grand (Adolescent / adulte), le ballon ne dépasse pas le bassin, si le joueur est un enfant, le ballon ne doit pas dépasser la poitrine. Plus le ballon est haut, plus il est difficile à maîtriser.

Pourquoi jongler

  • Le geste correctement réalisé du jonglage se rapproche du geste de la frappe de balle. Un joueur ayant une bonne technique de jonglage aura très souvent une technique de frappe et une puissance de frappe au dessus de la moyenne. pour le bon geste, voir « critères de réalisation »
  • maîtrise individuelle en variant les surfaces de contact.
  • renforcement musculaire sans s’en rendre compte
  • coordination motrice avec travail d’équilibre postural, avec dissociation membre inférieur et supérieur possible.
  • en « Brésilienne » par deux ou avec le mur pour la maîtrise de la 1ere touche de balle.

Comment faire

  • Chaque jour ,vous travaillerez vos jonglages dans les différentes rubriques dans le tableau ci-dessous.
  • pendant au minimum 15 minutes.
  • Chaque catégorie / rubrique rapporte entre 1 et 8 points.
  • Chaque jour,vous noterez dans le tableau récapitulatif ci -après vos scores dans les différentes rubriques
  • L’objectif sera d’améliorer vos scores jour après jour.
  • A votre retour a l’entraînement,vous pourrez rendre la feuille ci-dessous à votre entraîneur.

Le « un contre un » : variables , critères de réalisation offensifs et défensifs

Le football est fait d’une succession de duels . Analysons ensemble la notion de duel en 1vs1 sur les versants Offensif et défensif.

Variables sur lesquelles jouer pour le 1vs1

  • longueur / largeur du terrain : plus le terrain est étroit, plus cela facilite le travail du défenseur.
  • départ de l’action : ballon à l’arrêt dans les pieds de l’attaquant, passe de l’éducateur à l’attaquant (pour moi le mieux), passe du défenseur pour l’attaquant.
  • type de duel : l’attaquant arrive face au défenseur / l’attaquant est dos au défenseur, au but adverse
  • placement du défenseur : en barrage / en poursuite / de côté
  • cible pour l’attaquant : un ou plusieurs mini-buts , un grand but avec gardien de but, une porte dans laquelle rentrer en conduite de balle, un centre pour un coéquipier qui doit frapper.
  • cible pour le défenseur à la récupération : l’éducateur, un mini-but plus ou moins loin, une zone matérialisée au sol

Critères de réalisation pour l’attaquant

  • feintes
  • mettre de la vitesse afin d’augmenter l’incertitude pour l’adversaire.
  • changements de rythmes
  • changements de directions
  • distance de déclenchement des feintes : pas trop proche (moins d’un mètre) car risque d’entrée dans le triangle d’interception du défenseur. Pas trop loin car ne créer pas d’incertitude cher le défenseur.
  • placement du regard : haut, loin afin de voir où se trouvent les coéquipiers et les autres adversaires pour adapter sa course , son jeu afin de trouver la meilleure option.
  • en étant dos au défenseur, protection du ballon efficace en ayant le ballon le plus loin de l’adversaire en maîtrise. Exemple : maitrise balle pied gauche, « corps obstacle » et utilisation membres libres (bras) pour augmenter la distance entre adversaire et ballon.

Critères de réalisation pour le défenseur

  • orientation de l’adversaire vers l’extérieur en l’amenant vers la ligne de touche ( qui est le meilleur au monde car « infranchissable ») ou vers « l’intérieur » car plus forte densité défensive en match.
  • analyse de l’adversaire (pied fort / faible, force et faiblesse, gabarit)
  • ouverture / fermeture de porte : lorsque l’adversaire arrive face à vous, placez vous de 3/4 et orienter l’adversaire plutôt d’un côté ou de l’autre.
  • dynamisme des appuis sur la plante de pied. Eviter le déséquilibre arrière.
  • éviter le tacle ou ne l’utiliser qu’en dernier recours.
  • « Recule-frein » lorsque l’adversaire est face à vous afin de permettre le retour des coéquipiers et faire perdre de la vitesse au porteur de balle.
  • ne pas « coller » l’adversaire avant qu’il ne reçoivent le ballon lorsque celui-ci est dos au but
  • dos au but, l’adversaire doit sentir votre souffle mais pas votre contact car suivant son profil, il pourrait utiliser sa protection de balle pour mieux vous maîtriser.
  • lorsque vous êtes derrière votre adversaire, prenez le repère d’être à une distance d’un bras de l’adversaire. Ainsi, il ne pourra pas vous maîtriser avec son corps.
  • analyse de la situation : anticiper si vous êtes certains de passer devant pour récupérer ou rester en barrage pour ne pas vous faire éliminer trop facilement.

Exercice attaquant face à la cible

Exercice attaquant dos au but


Cadre de travail et planification via les animations OFF / DEF, les phases et les principes de jeu

Sous l’impulsion de F. Blaquart lors de son passage à la Direction Technique Nationale (DTN), la formation française au football a proposé un nouveau cadre théorique sur les animations offensives et défensives.

Notons que les 6 temps, phases de jeu (conserver, progresser, déséquilibrer,…) apparaissent dans toutes vos séances. Cependant vous devrez choisir une phases puis un principe de jeu comme dominante pour une meilleure efficacité. Ainsi, vos corrections seront essentiellement dirigées vers ce principe. Par exemple :

  • Temps, Phase 1 : conserver / progresser
  • principe : Créer et utiliser des espaces
  • règle : agrandir l’espace de jeu, être disponible.
  • Ainsi, vos corrections seront principalement centrées sur l’équipe qui à le ballon et sur le placement des non porteurs de balle qui doivent être écartés du porteur de balle et disponibles

Ainsi ce cadre peut vous permettre

  • de faire votre planification, vos cycles et séances sur l’année afin de balayer l’ensemble des thèmes offensifs et défensifs.
  • d’analyser le rapports de force entre votre équipe et vos adversaires pendant un match.
  • d’analyser les points forts et faibles de votre équipe à court, moyen, long terme.

4 phases de jeu amenant un cycle de jeu

  • Phase Offensive
  • Phase de transition OFF / DEF (jeu à la perte du ballon)
  • Phase Défensive
  • Phase de transition DEF / OFF (jeu à la récupération)

6 temps de jeu

Notons que les temps de jeu Offensifs et défensifs peuvent se travailler par « paires » par « miroir. Ainsi, dans un rapport à 2 équipes, l’une peut travailler la conservation / progression alors que l’autre équipe travaillera  » L’opposition à la progression ». Sur le temps 2, l’équipe qui attaque travaillera le déséquilibrer alors que l’équipe qui défend travaillera « l’organisation pour la récupération ». Enfin sur le temps 3, l’équipe qui attaque travaillera la finition alors que l’autre équipe travaillera la protection du but.


Séance « s’opposer pour orienter et récupérer » (L. Kuck, pôle espoir Pays de la Loire)

Ludovic Kück (adjoint au pôle espoir de la ligue des pays de la Loire) nous propose une séance sur le thème de s’opposer pour orienter et récupérer). Il s’agit donc d’un thème où vous chercherez essentiellement à corriger l’attitude, les déplacements et agissements de l’équipe qui n’aura pas le ballon.

A la fin de l’article, vous trouvez l’intégralité du PDF de la Séance de Ludovic Kück.

Consignes

  • Mettre en place un système
  • OFF : récupération Zone Basse ressort
  • • But marqué en passant côté 1 pt
  • • But marqué en passant axe 3 pts
  • • Jeu au sol
  • DEF : à la perte se placer en zone basse
  • • But après récupération côté 1 pt
  • • But après récupération axe 3 pts
  • • But 5’’ après récupération majoré 2 pts

Consignes

• le Central joue latéral qui ne peut lui
remettre. Les bleus doivent effectuer un
stop ball derrière la ligne des rouges en
passant par les portes (Axe 3pt ; côté
1pt). Jeu aérien interdit
• Pas + de 5 touches collectives en zone
basses (6 secondes pour franchir)
• Rouges au départ de l’action en zone
basse (sauf les 10 et milieux)
• Les rouges à la récupération 5 passes
1 pt finir sur les mini-but 3pts.
• 8 ballons D + G / 10 ballons ensuite

Consignes

• DEF : 4-3-2 ; ATT : 3-4-2
• 9 contre 9
OFF : récupération ZB ressort gardiens
• But marqué en passant côté 1 pt
• But marqué en passant axe 3 pts
• Jeu au sol
• Pas + de 5 passes en zone basses
DEF : perte se placer en zone médiane
• But après récupération côté 1 pt
• But après récupération axe 3 pts
• But 7’’ après récupération majoré 2 pts

Cliquez ci-dessous pour télécharger la séance de Ludovic KÜCK.


Endurance puissance avec et sans ballon (Juventus de Turin)

Direction la Juventus de Turin (version Sarri) pour un exercice à dominante physique et endurance puissance. Le temps de travail peut être entre 10 et 30 secondes. avec 2 à 5 répétitions par atelier. Notons le grand nombre de sauts, de changements de direction , de reprise d’appuis et l’intégration du ballon afin d’être encore plus « spé foot ».

Principes généraux pour créer des ateliers pour l’endurance puissance :

  • changements de rythmes
  • changements de directions
  • sauts
  • reprises d’appuis
  • utilisation du ballon
  • mettre de la compétition, des duels si possible
  • respecter temps de travail et de récupération
  • amplitude / fréquence d’appuis

Atelier 1 : course avec changement de directions, reprises d’appuis avec manipulation du ballon.

Par 2 ou 3. Un jour qui travaille (remise en une touche), le ou les autres le font travailler en envoyant des ballons à la main à différentes hauteur. Cet exercice peut être fait en avec un temps de travail entre 10s et 30s. varier sur pied droit, pied gauche et tête. Notons que le remise de la tête avec impulsion est encore plus sollicitant physiquement.

Pour motiver les joueurs, vous pouvez demander de compter le nombre de remises correctement réalisées (compétition entre les joueurs)

Atelier 2 : endurance puissance, fréquence d’appuis, aspect nerveux avec utilisation du ballon.

Par 2. Un jour qui travaille (remise en une touche), l’autres le fait travailler en envoyant des ballons à la main à différentes hauteur. Cet exercice peut être fait en avec un temps de travail entre 10s et 30s. varier sur pied droit, pied gauche et tête. Notons que le remise de la tête avec impulsion est encore plus sollicitant physiquement. La fréquence d’appuis à haute intensité est primordiale. Dans la vidéo, le joueur qui travaille doit réaliser 2 appuis sur chaque step et 2 appuis entre les steps. Vous pouvez moduler si besoin.

Atelier 3 : endurance puissance avec élastique de résistance puis travailler la puissance et l’utilisation des bras.

Atelier 4 : endurance puissance avec slalom court, franchissement de haies suivi de reprises d’appuis, changement de direction et incertitude des déplacements en devant s’adapter aux consignes de l’éducateur.


Séance à thème « progresser dans la verticalité, la profondeur, vers l’avant » (OGC Nice,Manu Pires via My coach)

https://www.mycoachfootball.com/ pour propose une immersion dans la séance de Manu Pires (OGC Nice, Red Star,…) sur le thème « jeu dans la verticalité », « jeu vers l’avant » . Le choix du thème part d’un constat fait après l’analyse des forces (bonne conservation collective) et des faiblesses (difficulté dans le jeu vers l’avant). des matchs précédents. Manu Pires décide ainsi de travailler avec un espace profond important et une largeur moindre.

Échauffement (exercices) basés sur la passe. Ainsi, indirectement, Manu Pires estime que le jeu vers l’avant doit se faire essentiellement par la passe (c’est un parti pris). Cela pourrait également se faire par la conduite de balle ou le dribble. L’échauffement se fait dans 85-90% du temps avec ballon.

à 05:15 Technique / technico tactique (ici situation) avec un 6 vs 3 dans un petit espace avec forte densité défensive et peu de temps de réaction. Faire 3 équipes. Rotation en défense toutes les 3 minutes. Variable 1 : 2 touches maximum. V2 : jeu libre

à 10:20 Conservation avec stop balle en 10 vs 10 avec terrain étroit dans la largeur et profond (dans la longueur). L’idée est de limiter les espaces dans la largeur et « obliger », inciter les joueurs a jouer vers l’avant avec un espace important. 6 minutes à 2 touches de balle maximum puis 6 minutes en jeu libre. Mettre un système de jeu en place avant de commencer. Les équipes peuvent avoir des systèmes différents.

à 13:15 Jeu global avec gardien de but. Garder la même largeur et prolonger la profondeur jusqu’au 6m. 2 touches maximum en zone défensive, jeu libre en zone offensive.

Pour le « débrief » de fin de séance, Manu Pires, donne de l’importance au rôle des attaquants et joueurs offensifs à travers leurs déplacements avec des déplacements dans la profondeur.Il souhaite aussi un apport des latéraux pour créer les surnombres.