Conservation en supériorité et transition rapide vers l’avant (T. Guillou, F.C. Lorient)

Direction la Bretagne et le F.C. Lorient avec Thierry Guillou (entraîneur des U19) qui nous offre une situation et ses variables afin de travailler la conservation collective en supériorité numérique, la transition défense / offensif (jeu rapide vers l’avant), la transition offensive / défensive ( cadrage rapide du porteur de balle adverse, « zone press ») et l’attaque rapide.

Objectifs

– Jeu rapide vers l’avant à la récupération                – Générer des supériorités pour progresser

– Analyse et prise de décision à la récupération du ballon          – Jouer dans les espaces réduits

Critères de réalisation

– Mobilité et disponibilité      – Occupation de l’espace       – Savoir avant de recevoir

– Passe rythmées             – Cacher gestes et intentions         – Transitions offensives et défensives

Afin de mieux voir les schémas et textes, cliquez sur les images.


Le « dribble en V » pour changer de direction lors d’une conduite de balle (Dan Crowley)

Lors de l’apprentissage de la conduite de balle et du dribble, les notions de changement de directions, de changement d’allures et la vitesse d’exécution sont les facteurs permettant d’améliorer les capacités techniques de vos joueurs des U7 (pour un exercice technique) aux seniors (pour un échauffement avec ballon).

Direction l’Angleterre avec Four Four Two Performance et le jeune Dan Crowley (à l’époque joueur d’Arsenal) pour une situation (et ses variables complexifiantes) permettant de travailler le « dribble en V » qui permettra au joueur de changer de direction et d’éliminer un adversaire.

Ce type de dribble se retrouvera surtout dans le tiers médian du terrain et visera à changer de direction dans le but de se mettre dans le sens du jeu. Ce dribble peut aussi se faire dans le tiers offensif dans un petit périmètre pour enchaîner pour un centre, une passe courte ou une frappe au but.

Exemple : un milieu de terrain axial oriente sont contrôle à gauche mais n’a pas de solution et un adversaire arrive à pleine vitesse sur le côté par la droite. Ainsi, le « dribble en V » lui permettra d’éliminer l’adversaire mais également à se mettre dans le sens du jeu où des coéquipiers sont disponibles.


Cadrage du porteur et couverture défensive (J. Sampaoli)

Le chilien Jorge Sampaoli nous offre une situation permettant de travailler prioritairement l’aspect défensif avec les notions de cadrage du porteur de ballon, la couverture défensive, l’orientation du corps du défenseur afin d’amener le porteur de balle adverse « côté touche » ou « côté intérieur du terrain ». Sur le plan offensif les joueurs travailleront les notions de « fixation du défenseur » (fixer / donner), de technique de passe court, de « une-deux ».

Pour aller plus loin, vous pouvez aller vers une opposition plus importante en autorisant le défenseur à intervenir sur le temps de passe (la passe) et / ou sur le porteur de ballon. Vous pouvez jouer également sur « qui défend sur qui en 2 vs 2 ». Exemple : les défenseurs défendent librement / un défenseur ne peut défendre que sur un adversaire (défense individuelle). Vous pouvez jouer sur le nombre de touches de balle pour autoriser ou non la conduite de balle et le dribble.


L’apport des latéraux, jouer la supériorité sur les côtés

Direction l’Espagne pour un jeu réduit à thème qui vous permettra de travailler les versants offensifs et défensifs en laissant « temporairement » de côté les transitions.

Versant offensif 

le jeu sur les côtés grâce à l’apport des latéraux dans le jeu offensif

la recherche de la supériorité numérique dans le jeu offensif

le jeu vers l’avant en les joueurs

Versant défensif 

le travail par binôme (défense étagée, couverture mutuelle, coulissement,…)

la communication des défenseurs pour faire coulisser leurs coéquipiers devant eux (milieux,attaquants)

la défense en infériorité numérique

Les transitions offensives et défensives :

Dans la situation filmée, l’entraîneur a choisi de ne pas faire de transitions off / déf et déf / off cependant, vous pouvez travailler également les transitions en laissant la continuité du jeu ( ne remettez pas le ballon en jeu après chaque perte du ballon), laissez jouer avec chaque équipe qui défend 2 mini-buts.

En laissant jouer dans la continuité, vous irez ainsi plus loin car l’objectif de l’équipe au moment de la récupération sera  de jouer rapidement vers l’avant ( avant que les défenseurs adverses se replacent). Cela amènera donc la notion d' »équilibre d’équipe » à respecter pour l’équipe qui attaque.

Variables sur lesquelles jouer 

  • nombre de touches de balle
  • dimension du terrain (largeur et longueur)
  • nombre de joueur par zone
  • réversibilité des rôles (permettant le travail des transitions off/ déf et déf / off)

NB : Ce type d’exercice peut venir dans la continuité du jeu du « baby foot »


Le management humain et la mi-temps (duo Travers / Labit, Racing 92).

Parole aux entraîneurs et ouverture aux autres sports où nous pouvons faire des liens dans la gestion des entraînements, des hommes avec le football. La doublette Laurent Labit et Laurent Travers ( Castre Olympique, Racing 92,…) nous expliquent leurs conceptions et leurs principes. Groupe BCPE.

La mi-temps (résumé de leurs propos)

« La mi-temps permet de parler du jeu et du contexte, de la stratégie à mettre en place pour la deuxième mi-temps.

Les objectifs peuvent d’être :

  • De réveiller
  •  De calmer
  • D’aller sur des détails (offensifs / défensif / transition, individuel / collectif,…)

Donner des consignes brefs et concises aux joueurs car trop de consignes à un joueur risqueraient de les perdre. 3 consignes par joueur semble être le juste milieu selon les Laurent Labit et Travers. »

Types de management (résumé de leurs propos)

Entretien individuel quasiment hebdomadaire pour les joueurs afin d’identifier ce qui a été et qui n’a pas été pour les titulaires. Pour les remplaçant, pourquoi il n’a pas joué et ce que les entraîneurs attendent de lui.

Management participatif : être dans l’échange, la discussion, être un guide, être dans le questionnement, se mettre au niveau des joueurs.

Management directif : diriger, donner des consignes, des ordres, se placer au dessus du groupe.

Il est intéressant d’utiliser les deux types de management car du « participatif » uniquement, les joueurs peuvent avoir l’impression qu’ils sont les seuls maîtres à bord. Si vous êtes que sur du directif,vous risquez d’infantiliser votre joueurs et ceux-ci peuvent ne pas adhérer et ne plus vous suivre.

Il faut être capable d’alterner, de jongler entre les deux types de management en prenant également en compte la personnalité des individus, du collectif que vous avez en face de vous.


Contrôle, coordination des déplacements ( F.C. Barcelone, T. Vilanova et J. Rura)

Qu’il s’agisse du football ou du futsal, le contrôle de balle est la base de la technique individuelle. Zinedine Zidane ne va pas contredire nos propos lorsque nous le regardons jouer.

Le contrôle est ainsi à la base de l’enchaînement technique individuel. Sans contrôle, la technique n’existe pas. Le contrôle – passe, le contrôle pour la conduite de balle, le contrôle pour le dribble, le contrôle – frappe, autant d’exemples démontrant que le contrôle est essentiel dans la palette technique du footballeur.

Variables sur lesquelles jouer pour travailler le contrôle