Technique de passe en appui / soutien, jeu à 3 et coordination des déplacements

Idéalement, lorsque cela est possible, vous demandez certainement à vos joueurs de jouer vers l’avant. Si cette piste n’est pas possible l’alternance de passes en appuis-remise (axe profond) et dans la largeur doivent permettent la progression vers la cible adverse.

La situation proposée vous permettra ainsi de travailler la technique de passe courte à moyenne en une touche de balle (jouer comme je suis orienté). Vous travaillerez aussi la coordination des déplacements, le jeu à 3, le jeu en triangle.

Pour simplifiez et avoir plus de répétitions, vous pouvez proposer 4 joueurs par ateliers avec les deux joueurs au centre qui coordonnent leurs déplacements.

 


Contrôle « volt-face », orienté pour se mettre dans le sens du jeu

Direction les USA pour une situation visant a travailler le démarquage par décrochage,le timming de passe, le contrôle orienté pour se retrouver face au jeu et la passe tendu vers l’avant.

En plus de la vidéo, nous proposons des variables à proposer à vos joueurs suivant vos objectifs de travail.

Variables

Type de cible : mini but (comme sur la vidéo), zone (rectangle, carré, cercle) au sol , passe pour un joueur à l’arrêt ou pour un joueur lancé en profondeur ou pour un joueur qui décroche.

Orientation de la cible : face au joueur (comme sur la vidéo), de 3/4 nécessitant un appel de balle différent.

Type de passe : la 1ere passe peut se faire plus ou moins longue et plus ou moins aérienne. La deuxième passe peut être plus ou moins aérienne et longue. Elle peut-être dans les pieds ou en profondeur pour un joueur lancé.

Type de prise de balle : la prise de balle, le contrôle peut être au sol ou aérien, bloqué mais plutôt orienté afin de se retrouver dans le sens du jeu.

Orientation du passeur / du receveur : déterminez si vos joueurs sont dos à la cible ou face à la cible ou de 3/4 à la cible.

Nombre de touches de balle pour le receveur :

Degré d’adversité : technique pure sans adversaire / le coach joue une faible adversité (opposition raisonnée) / adversité réelle mais le défenseur part avec un temps de retard (possibilité de défense sur deux joueurs / partir de plus loin / contourner un cône) / opposition réelle sans temps de retard

Taches a réaliser pour le receveur : (comme sur la vidéo) décrochage / contrôle orienté dans le sens du jeu / passe dans la porte. Vous pouvez également demander uniquement le contrôle orienté et la passe.


Sortir sur le temps de passe, anticiper, cadrer, passer l’épaule (techniques défensives)

Dans cette vidéo, vous pourrez travailler essentiellement des notions de techniques défensives sur un adversaire étant dos au but. Nous vous proposons dans la vidéo différentes variables ainsi que des critères de réalisation pour être efficace dans cette situation pour le défenseur.

Objectifs de travail / critères de réalisation

  • anticipation : lire le plus rapidement possible les intentions du porteur de balle. Attention à ne pas trop anticiper au risque de donner du temps au porteur de balle de changer d’idée. L’anticipation se fait souvent grâce à l’expérience mais cela peut se travailler grâce à l’analyse du placement des joueurs (coéquipiers, adversaires) sur le terrain, le nombre de possibilités de passe pour le porteur de ballon, le type de jeu / les habitudes du porteur de balle (joue t’il plutôt long ou plutôt court?) et du potentiel receveur,…
  • cadrage du futur porteur de balle : le cadrage d’un joueur recevant le ballon doit placer le porteur de balle en crise de temps, d’espaces, d’informations et de solutions.
  • sortir sur le temps de passe : déplacement en direction du futur porteur de balle avec départ de la course au moment où le ballon quitte les pieds du passeur.
  • interception : pouvant être lié à l’anticipation. Acte de passer le corps, l’épaule devant un adversaire afin que celui-ci ne puisse pas recevoir la passe qui lui était destinée. Interrompre une transmission, une passe entre deux adversaires.

Hiérarchie de la réussite du défenseur

  • le défenseur se fait éliminer par un appel -contre appel, par un contrôle orienté permettant à l’adversaire de se mettre dans le sens du but avec le défenseur en poursuite dans son dos.
  • le défenseur ne se fait pas éliminer mais permet à l’attaquant de se retrouver face au jeu. A cause d’un contre »volt-face » de l’attaquant ou d’une non-sortie du défenseur sur l’attaquant dos au but.
  • le défenseur empêche que l’attaquant se retourne. L’attaquant ne pourra que conserver ou remise vers l’arrière
  • le défenseur réussi à passer le corps / ‘épaule devant son adversaire intercepte mais n’est pas précis dans sa relance.
  • le défenseur réussi à passer le corps / l’épaule devant son adversaire intercepte et relance proprement vers l’avant.


Jeu réduit finition avec forte densité, défendre la cible(Simeone, Athletico Madrid)

Situation de Diego Simeone et l’Athletico Madrid lors de la séance d’avant match de finale d’Europa League. Si nous essayons d’analyser cette situation, nous pouvons penser que la forte densité de joueurs vise a limiter les longues courses. Le grand nombre de cibles (2 à attaquer, 2 à défendre) permet d’insister sur la notion de finition, de jeu en zone de finition, de dernière passe.

Le terrain étant divisé en 4 zones, vous pouvez l’utiliser de différentes façons (exemples) :

  • jeu libre / limitation du nombre de touches de balle.
  • placements déplacements offensifs libres / au moins un joueur dans chaque zone pour l’équipe qui possède le ballon.
  • finition libre / finition en une touche de balle / finition en 2 touches maximum.
  • touche au pied / touche à la main
  • sans appuis / avec appuis latéraux / avec appuis dans le terrain (joker) / avec appuis derrière les cibles.


Jeu réduit pour le jeu de tête (Klopp, Liverpool F.C.)

Le jeu de tête peut-être traumatisant physiquement et peu plaisant pour certains joueurs. Jurgen Klopp avec le F.C. Liverpool nous offre une situation de jeu réduit permettant de travailler le jeu de tête et le jeu de tête en zone de finition.

Consignes / dispositif

Dans un terrain de 25m de long sur 20m de large, pas de gardien de but, tous les joueurs peuvent empêcher le but mais ils n’ont pas le droit d’utiliser les mains. Les joueurs jouent de la tête et doivent se faire des passes pour marquer. Les joueurs peuvent relancer le jeu à la main après un rebond au sol.

Variables 

Nombre de joueurs : du 3 contre 3 au 7 contre 7 avec ou sans gardien de but

Utilisation de joker : si vous souhaitez mettre des jokers, vous pouvez les mettre sur le terrain ou en dehors du terrain (ligne de touche ou derrière le but)

Cible : but à 11, but à 11 retourné, but à 8 , plusieurs mini-but, panier de basket ball, cible au sol

Type de passe : passe et frappe de la tête (et remise en jeu à la main), passe du pied en jonglage ou non) et finition de la tête.

Zone de frappe : frappe dans tout le terrain, ou uniquement dans certaines zones ou avec zones de handball.

Type de remise en jeu : à la main, au pied, à la tête.

Comptabilité des points : soit 1 but égal 1 point, soit 1 but égal 5 points et 1 point si 4 passes consécutives.


Coordination des déplacements /combinaisons / jeu à 3 au milieu de terrain (L.A Galaxy San Diego)

Le club Américain des Los Angeles Galaxy San Diego nous offre via son directeur technique Steve Cowell une séance visant à travailler la coordination des déplacements, les combinaisons, le jeu à 3 des milieux de terrain afin de conserver / progresser par le centre du terrain.

Objectifs

  • créer des espaces libres pour progresser et jouer vers l’avant collectivement.
  • créer de l’incertitude chez l’équipe adverse.
  • faire courir l’adversaire.
  • créer un lien entre les défenseurs et les attaquants.
  • si nous divisons le terrain en trois zones dans la longueur, le coach privilégiera les corrections, les placements / replacements / déplacements des joueurs dans la zone centrale.
  • nous sommes sur le double objectif « conserver / progresser ».

Critères de réalisation / corrections

  • que faire pour les milieux ? alternance de décrochages puis d’appel en profondeur afin de libérer l’espace pour un autre milieu de terrain plus haut qui décroche. L’objectif sera de sortir du marquage adverse ( démarquage)? Le décrochage doit se faire en ligne droite avec changement de rythme pour sortir du marquage puis, si le joueur qui décroche ne reçoit pas le ballon, celui-ci fera un appel en « banane » (appel vers l’avant mais en courbe vers l’extérieur du terrain) afin de libérer l’espace axial pour un autre milieu de terrain.
  • possibilité de permutation entre les joueurs. Ils semblent logique de voir des permutations entre joueurs d’une même ligne (entre milieux, entre les attaquants,…) mais les permutations entre attaquants et milieux peuvent être également mettre encore pus d’incertitude pour l’équipe adverse.
  • Recherche la solution « diamant » pour le porteur de ballon. Bien souvent, nous parlons du « jeu en triangle », du jeu à trois. Hors, pour aller plus loin et proposer encore plus de solution, nous pouvons parler de jeu en « diamant » avec le porteur de ballon au centre, une pointe (ou deux) arrière, une solution de chaque côté (proche de la ligne de touche) pour écarter le bloc adverse et une (ou deux) pointe avant (avant centre) pour élargir le bloc adverse dans la longueur.
  • ne pas être les 3 joueurs sur la même ligne
  • orientation du corps
  • jeu en une ou deux touches de ballon entre les 3 milieux de terrains
  • éviter un trop grand nombre de passes entre les 3 milieux (3-4 grand maximum) car l’objectif sera soit d’aller vers l’avant, soit de jouer avec les latéraux ou de ressortir.

Plan de séance

00:00 : technique de passe et coordination des déplacements des milieux de terrain.

03:00 : jeu conservation / progression (type jeu de Lippi): 3 vs 3 au centre du terrain plus 4 jokers sur les côtés par équipe (2 et 2 en face par équipe). 1 point lorsque l’on passe d’un joker latéral vers l’autre joker latéral de l’équipe en face.

06:30 : jeu réduit à thème: 3 vs 3 dans la zone centrale (impérativement), un attaquant dans la zone avant, deux défenseur dans la zone arrière. Hormis dans la zone centrale où nous jouons en 3vs3, dans le reste du terrain, les déplacements se font librement.

08:20 : jeu libre sans zone afin de voir si le thème de travail commence à être intégré individuellement et collectivement.