Fermer le couloir de jeu direct et organiser le marquage (M. Foïs, F.B.B.P 01)

Mathieu Foïs (U17 nationaux F.C. Bourg en Bresse- Peronnas, ex Villefranche, Tours F.C,…) nous propose une séance sur le thème défensif « Fermer le couloir de jeu direct et organiser le marquage ».

L’objectif sera donc d’orienter le jeu adversaire sur les côtés, en densifiant l’axe du terrain.

Dans les situations de Mathieu, les coupelles rouges ne matérialisent pas les limites du terrain mais donnent des repères spatiaux à ses défenseurs. Idem, les lignes en pointillés noirs matérialisent l’espace souhaité pour récupérer le ballon.

Les situations se font soit sur un terrain « football à 8 » avec cages football à 11

Dans la 1ere situation, il s’agit d’une conservation progression avec sens de jeu (chaque peut jouer avec son gardien et doit trouver le gardien opposé) les deux équipes jouent dans l’espace entre les deux bandes de pointillés noirs). Le système choisi sera le 4-3-1

Règle 1: seulement les défenseurs centraux peuvent jouer aérien et long

Terrain divisé en deux dans la largeur. Alternance avec travail une fois à gauche, une fois à droite. La défense doit privilégier l’orientation de l’attaque adverse par les côtés plutôt que dans l’axe. En densifiant défensivement l’axe du terrain ‘largeur de surface de réparation (défense en zone avec des défenseurs latéraux (en bleus) qui rentre dans l’axe pour libérer les couloirs)/ L’équipe qui attaque devrait ainsi privilégier le jeu dans les couloirs (dédoublements / débordements)

Consignes: L’équipe qui possède le ballon est inattaquable dans les triangles latéraux ( coupelles rouges/ ligne de touche / lignes de corners, 6m). Jeu au sol obligatoire excepté pour les 2 défenseurs centraux qui peuvent jouer aérien

Comptage des points : 

  • But sur centre 1 point
  • But sur ballon en profondeur ou venu de l’axe 3 points
  • Avec ce système de comptage des points, l’équipe qui défend devra au maximum éviter la progression / déséquilibre / finition adverse par l’axe du terrain. Pour cela, l’équipe devra orienter l’offensive adverse sur les côtés.


Jeu de veille de match pour la finition (A. Loreille, USBCO )

Alexis Loreille (adjoint à l‘USBCO Boulogne sur Mer) nous propose un jeu visant à travailler la finition avec forte densité de joueurs. Cette situation était souvent proposée en veille de match.
Organisation
4 équipes de 4 joueurs plus les gardiens qui ne sortent pas.
2 équipes en jeu et 2 équipes en appui (1 équipe en appui pour jouer avec l’équipe dans le jeu).
Pour chaque équipe en appui : 1 joueur derrière le but pour injecté à chaque ballon sorti, 2 joueurs sur les côtés en appui, 1 joueur derrière l’autre but pour injecté à chaque but marqué.
Ce jeu a été confectionné en lien avec l’analyse des buts marqués sur le championnat national 1 lors de la saison 2017-2018. A savoir :
1. majorité des buts marqués (70% ) au sol = buts retournés utilisés dans ce jeu.
2. Majorité des buts marqués (85%) dans la surface de réparation = terrain 20 m de profondeur sur 28 de large dans ce jeu
3. Majorité des buts marqués en 1T (62%) = 1 touche de balle par joueur, 1 seul joueur dans l’action peut utiliser 2T.
4. Nombreux buts marqués sur des renvois (69 au total sur la saison renvoi GB, Défenseurs, poteau et barre transversale) = à chaque but marqué un 2ème ballon est injecté pour jouer indirectement ces renvois. 


Attaquer en 4-4-2 par l’axe face à un bloc bas (puis variante pour fixer l’axe pour trouver les ailes)

Voici une vidéo avec un jeu réduit qui vous permettra de travailler la défense avec bloc bas et densifier l’axe du terrain. Sur le plan offensif, vous travaillerez l’attaque placée en passant par l’axe du terrain dans un 4-4-2.

Avec l’évolution, vous pourrez travailler le thème d’attaque placée avec fixation des adversaires dans l’axe pour (dans un second temps) trouver les ailes par l’apport des latéraux.

Système équipe qui attaque (rose) : en 4-4-2 sans les 4 défenseurs, avec des ailiers qui rentrent vers l’intérieur (pour laisser le couloir libre pour la montée des défenseurs latéraux

Conservation / progression : haute sur le terrain avec forte densité adverse

Déséquilibrer / finir : par le centre du terrain, jeu dans petit périmètre, jeu à 2 à 3, jeu en appuis remis

Système équipe qui défend (jaune) : système en 4-4-2 avec 2 milieux de terrains défensifs et en retirant les 2 ailiers et les 2 attaquants.

Hauteur du bloc : bloc bas, défense forte de l’axe central, densité défensive au centre

Transition : marquer dans l’un des deux mini-buts avec la recherche de la 1ere passe vers l’avant avec projection d’au minimum 2 joueurs vers l’avant.

Objectifs et évolutions de la situation 

Au départ, vous pouvez demander aux joueurs de ne pas croiser leurs courses puis, comme évolution, vous pouvez (pour créer de l’incertitude chez l’adversaire) autoriser et même valoriser les courses croisées ailiers / attaquants axiaux et le dépassement de tâche avec un des milieux pouvant aller percuter ballon au pied.

Par la suite (1/2 terrain de droite),  vous pourrez intégrer les 2 défenseurs latéraux chez les roses pour travailler les dédoublements, les débordements et la finition sur centre. Vos défenseurs latéraux pourraient être touchés seulement :

– lorsque les ailiers touchent le ballon

– ou lorsque que le ballon est dans zone grise

– ou seulement sur une passe des deux milieux axiaux sur renversement

 


Situation et évolutions pour les phases de conservation / transitions (Nicolas Rabuel, Valenciennes F.C.)

Nicolas Rabuel (ex joueur pro et entraîneur adjoint du Valenciennes F.C.) nous propose une situation visant à travailler d’un côté la conservation collective du ballon ainsi que les phases de transitions sur des attaques rapides.

Les évolutions proposées à la situation de base amèneront de la complexification suivant le niveau de vos joueurs.

Cette suite « situation / évolutions » peut être travaillée des U10 (avec certains aménagements) jusqu’ au séniors. Elle peut être proposée durant toute la saison.

ESPACE DE JEU
46 mètres de profondeur et 25 mètres de largeur (lignes noires) pour un 8 contre 8 + 2 jokers + 2GB.
Ces distances sont à modifier selon plusieurs critères: nombre de joueurs, présence de joker, qualité du terrain, niveau de pratique des joueurs).
Préserver cependant de la profondeur.

CONSIGNES
Les rouges sont en conservation / maitrise collective avec les GB (uniquement aux pieds) et les jokers. Objectifs 10 passes = 1 point. 2 touches de balle uniquement au sol.
A la récupération de balle des bleus, attaque rapide dans la moitié opposée. A la perte, les rouges restent statiques en faisant office de mannequins.
Si le ballon est perdu dans la maitrise par les rouges, un ballon est injecté par le staff pour une attaque rapide. Les jokers sont toujours avec l’équipe qui a le ballon.
Les possesseurs et les chasseurs restent les mêmes pendant toute la séquence de jeu. Les rôles s’inversent sur la 2ème séquence.
A faire évoluer rapidement (voir ci dessous)

EVOLUTION 1 (en fonction des thèmes travaillés)

1: 0FF: sortir de la densité – DEF: pression sur le porteur à la perte:
Consignes de base + à la récupération, seuls les joueurs présents dans la moitié de la perte peuvent défendre. Les autres « mannequins ».

EVOLUTION 2 (en fonction des thèmes travaillés)

2: 0FF: garder le temps d’avance – DEF: protection du but:
Consignes de base + à la récupération, seuls les joueurs présents dans la moitié opposée de la perte peuvent défendre quand le ballon a franchi les médiane.

EVOLUTION 3 (en fonction des thèmes travaillés)

3: Transitions collectives DEF et OFF
Consignes de base + à la récupération, tout le monde défend.

EVOLUTIONS des consignes adaptables aux situations 1, 2 et 3

Autoriser le jeu long dans la maitrise uniquement pour les GB. Jeu long = jeu en 1 touche pour le destinataire.
A la récupération: la zone de jeu devient la zone rouge: offre la possibilité de centres et la possibilité que l’attaque rapide se transforme en attaque placée haute.
Supprimer les jokers.
A la récupération, les jokers deviennent des jokers défensifs (supériorité numérique défensive.
Modifier les touches de balle pour les joueurs en maîtrise (2 touches 1 touche) et pour les attaques rapides.

 


Voir et être vu dans les intervalles pour échanger (P. Sage)

Pierre Sage (Lyon Duchère, Olympique Lyonnais, président d’AltisGroup) nous offre trois situations avec variables visant à travailler les notions de « voir et être vu dans les intervalles pour échanger ». Ce thème fait appel à la prise d’information du porteur de balle et des non porteur de balle.

Situation 1 : Conserver / progresser / déséquilibrer / finir

Situation 2 : Conserver et trouver un joueur à l’intérieur

Situation 3 : Conserver / progresser / déséquilibrer / finir

 


Vivacité avec ballon, réactivité du geste défensif (D. Simeone, Atletico Madrid)

Direction l’Espagne et l’Atletico Madrid pour une situation mêlant travail physique (vivacité, réactivité) et technique défensive. Vous pouvez proposer cet exercice comme exercice de technique défensive mais aussi comme exercice de vivacité avec ballon.

Variables sur lesquelles jouer 

Type de cible : mini-buts (comme sur la vidéo), but foot à 8, but foot à 11, marquage au sol (empêcher que le ballon entre dans l’espace délimité), filet de volley, de tennis (renvoyer le ballon de l’autre côté du filet).

Nombre de cibles : cela peut aller d’une grande cible à 5 petites cibles (mini-buts)

Orientation des cibles : en courbe (comme sur la vidéo) afin d’amener des déplacements vers l’avant. Vos pouvez également mettre les cibles sur la même ligne. Cela amènera des déplacements latéraux.

Type de passe : au sol ou aérienne (tendu ou en cloche)

Type de geste défensif : empêcher le but, remise sur le passeur, tacle, tête,…

Pré-fatigue : visant à « fatiguer » avant l’exercice en temps que tel. Squat, chaise, gainage, course, …

Résistance : avec gilet lesté(comme sur la vidéo), avec élastique de résistance, sans charge additionnelle,…

Exercice post-fatigue : possibilité de faire une course vers l’avant après l’exercice.