L’équilibre (coordination motrice),le gainage, le « corps obstacle »

Direction les Pays-bas pour de nombreuses situations proposées conjointement par l’Ajax Amsterdam et la Dutch Football School dans lesquelles vous pourrez travailler l’équilibre (coordination motrice) sous différentes formes (via le gainage, l’opposition avec ou sans ballon,…) mais toujours de façon ludique. Vous pouvez proposer ces situations à partir des U12-U13.

00:55 : équilibre sur un pied avec passe par 2 à la main. Vous pouvez également le faire par 3 (triangle) ou 4 (carré) afin d’amener plus de déséquilibre. Je reçois le ballon d’un côté, je le transmet de l’autre. Variez sur le temps de travail, la trajectoire de passe, le geste à faire avant la passe,…

02:00 :  renforcement de la sangle abdominale avec un travail par deux où les joueurs font toucher le ballon alternativement à droite et à gauche de leur tronc.

03: 46 : se mettre par deux face à face en planche et se faire rouler le ballon. Ne pas avoir le dos creux. V1 : blocage et passe de la même main, V2 : blocage d’une main, passe de l’autre, V3 : jouer sur la distance de passe, V4 : faire un match entre deux joueurs. Chaque joueur doit défendre son but (porte de 2m de large), et marquer dans la porte adverse.

05:15 : travail d’équilibre par opposition, et notion de corps obstacle. Duel épaule contre épaule déjà en contact. les joueurs doivent pousser dans l’axe.

06: 20 : travail d’équilibre par opposition, et notion de corps obstacle entre l’adversaire et le ballon. V1 : le ballon reste statique, V2 : le ballon est en mouvement et maîtrisé par le porteur de balle.

08:25 : travail d’équilibre, de réflexe et de gainage. Déséquilibrer l’adversaire et ne pas perdre l’équilibre.

 09:20 travail d’équilibre / précision : objectif de mettre les balles dans le cerceau. Vous pouvez varier sur la distance au cerceau et le format du jeu.


Ateliers sur la vitesse spécifique du footballeur (Sarri, Chelsea F.C.)

Direction le Chelsea F.C de Sarri pour une séance sans ballon basée sur la vivacité / vitesse (effort à haute intensité) sur des actions courtes (7 secondes maximum) mais intense (vitesse maximum).

Le travail de fréquence d’appuis est clairement privilégié et la notion d’amplitude est secondaire.

Dans cette vidéo, vous trouverez une multitude d’ateliers que pouvez proposer à vos joueurs à partir des U15. Vous pourrez également proposer ces ateliers à partir de l’école de foot si vous retirez les bondissements verticaux.

Actions recherchées 

  • accélération (création de vitesse)
  • travail de fréquence de face , de côté
  • blocage, reprise d’appuis
  • changements de directions
  • courses rectilignes ou curvilignes ou cisaillées
  • prise d’information et réactivité

00:30 : travail de fréquence en skipping avec faibles bondissements. Mobilisation articulation avec travail en amplitude sur des montées de genoux puis travail en fréquence.

00:47 : pré fatigue à base d’alternance de bondissements à droite et gauche (renforcements fessiers / quadriceps type squat jump) puis sprint vers l’avant sur 5-7m / blocage / retour arrière / sprint avant sur 5 mètres.

02:40 : travail de prise d’information, réactivité visuelle

03:50 bondissements sans flexion des genoux afin de travailler la réactivité et le travail de renforcement des mollets.

04:20 :  travail avec élastique de résistance. Course vers l’avant pour faire des passes sur la table à rebond avec une augmentation de la résistance .


Jeu ludique pour le jeu de tête de précision en zone de finition

Cette vidéo vous proposera une situation visant à travailler le jeu de tête devant le but, la finition par une frappe de la tête tout cela de façon ludique.

Cette situation peut-être proposée en école sur un exercice de technique dans le corps de séance. Vous pouvez également proposer cette situation en début de séance en guise d’échauffement sur une séance visant à travailler le jeu de tête, les centres, la finition proche de la cible (privilégier la précision à la puissance).

Afin de varier, vous pouvez jouer sur la forme ( à la mains, au pieds) et la distance de passe, sur la surface de frappe (tête, pieds, intérieur, extérieur, coup de pied) sur la distance de frappe, sur le type de

cible.


Appui / remise et timming de passe / appel en profondeur

La passe oui, mais la passe est tellement riche et variée par sa distance, son angle, sa hauteur, sa direction. Dans cette vidéo de Profe Bazan la passe est travaillée de multiples façons. En appui-remise, en profondeur puis en précision pour marquer dans un des deux mini-buts. L’autre notion travaillée est la notion du timming de l’appel de balle pour décrocher, pour s’écarter ou pour faire un appel en profondeur.

Variables

Angle de passe : passe verticale, passe par l’extérieur, passe vers l’intérieur

Type d’appel en profondeur : vertical direct, en courbe / banane puis en profondeur, appel (décrochage) contre appel (dans la profondeur).

Distance et hauteur de passe  : plus ou moins longue, plus moins haut.

Espacement entre les mannequins : plus ou moins élevé

Espacement entre les mannequins et la cible : plus ou moins élevé

Adversité : sans matériel, avec coupelles, avec mannequins (comme sur la vidéo), avec joueurs ayant des déplacements limités (rester toujours en contact avec un plot / mannequin, rester dans une zone), adversité totale type baby foot.

Type de cible : deux mini-buts (comme sur la vidéo) un but à 5, à 8, à 11 avec gardien.


Les types de démarquage / d’appels de balle en zone de finition( Marcelo Bielsa)

Lors d’un conférence à Amsterdam devant une audience de spécialistes (Puyol, De Boer, Xavi,…) Marcelo Bielsa explique sa vision sur les différents types de démarquages, d’appels de balle. Traduction del Profe Bielsa.

Décrochage dos au jeu et contrôle volte face pour se mettre dans le sens du jeu : Il est important de se mettre légèrement de profil avant de recevoir le ballon afin de se situer dans l’espace pour voir le placement des adversaires dans le dos. Si le défenseur ne vous suit pas, le contrôle volt face est faisable. Si le défenseur vous suit, utiliser votre corps comme obstacle (notion de « corps obstacle) afin de protéger le ballon. A 02:32, vous trouverez une situation proposée  par M. Bielsa pour travailler cet enchaînement.

Démarquage  dans le dos du défenseur pour un appel en profondeur pour prise de balle dans le sens du but (démarquage en « L »):  le fait de se démarquer dans un premier temps dans le dos du défenseur empêche celui-ci de de voir à la fois le ballon (porteur de balle) et son adversaire proche. il est nécessaire d’avoir un chance d’allure avec dans un premier temps un déplacement latéral pour sortir du marquage et du champ de vision du défenseur de son adversaire puis un sprint vers l’avant dans le bon timming de la passe afin de ne pas être en position de hors-jeu. A 4:50, vous trouverez une situation proposée  par M. Bielsa pour travailler cet enchaînement.

Démarquage latéral sur le temps de passe puis prise de balle vers l’avant (appel/contre-appel) : le démarquage se fait sur le temps où le défenseur sorte sur le porteur de balle. Ainsi le démarquage est court et oblique. A 9:00, vous trouverez une situation proposée  par M. Bielsa pour travailler cet enchaînement.

Démarquage puis appel en direction du défenseur adverse : cela permet (si bonne prise de balle) de prendre un temps d’avance pour l’attaquant pour éliminer l’adversaire. L’objectif étant d’avoir un bon timming entre la passe et le démarrage de la course afin que l’attaquant puisse prendre le ballon en mouvement à une distance minimal de 2m du défenseur pour que celui-ci ne puisse pas intercepter le ballon. Ce type de démarquage demande une bonne maitrise technique du passeur, un bon timming de passe / départ de l’appel et une bonne prise de balle en mouvement et vers l’avant.

Démarquage pour appel en profondeur et prise de balle aérienne : notons que plus l’espace entre la ligne de but et le défenseur est élevé, plus ce type d’appel sera facile et efficace. Le démarquage se fera par un appel (décrochage) pour libérer de l’espace dans le dos de la défense pour ensuite faire un contre appel en direction du but.A 13:00, vous trouverez une situation proposée  par M. Bielsa pour travailler cet enchaînement.


Passes entre les lignes et progression / jeu vers l’avant par la passe

Dans cette situation nous nous pencherons sur la notion de jouer vers l’avant par la passe, le jeu entre les lignes pour l’aspect offensif. Sur le plan défensif, vous pourrez travailler les notions de coulissements et de cadrage du porteur de balle.

Cette situation en 5(noirs) contre 4(rouges) pourrait être appliquée avec le système du 4-2-3-1 avec deux joueurs en retrait inattaquables (pouvant être les deux milieux de terrain), un joueur axial (peu s’apparenter au n°10) et deux joueurs sur les côtés (pouvant s’apparenter aux ailiers).

Nous pouvons également y voir un système de 4-3-3 avec deux joueurs en retrait inattaquables (pouvant être les deux défenseurs centraux), un joueur axial (peu s’apparenter au n°6) et deux joueurs sur les côtés (pouvant s’apparenter aux n°8 et 10 relayeurs).

Consignes : Diviser le terrain en 3 zones dans la longueur. Une zone base de conservation (2 joueurs noirs), une zone médiane (2 rouges, 3 noirs) de progression et une zone haute (2 rouges) avec 3 portes cibles où le ballon doit passer.

Variables 

Dimension des zones : vous pouvez faire des zones plus ou moins larges, plus ou moins longues, de dimension égale ou non.

Les cibles : plus ou moins grandes, plus ou moins nombreuses, plus ou moins loin de la zone de conservation / progression.

Le nombre de touche de ballon : a varier suivant le niveau de vos joueurs et les zones sur le terrain.

Déplacements de l’équipe qui a le ballon : autoriser ou non les permutations entre les lignes, autoriser ou non l’apport d’un joueur dans la zone supérieure ou inférieure.

Déplacements de l’équipe qui n’a pas le ballon : soit les joueurs restent dans leur zone (comme dans la vidéo) soit les joueurs peuvent changer de zone en (par exemple) autorisant le pressing dans la zone de conservation.

Comptabilité des points : vous pouvez compter en bonifiant plus ou moins les passes dans l’une des 3 portes, vous pouvez compter le nombre de passes au joueur axial.