Travail simultané du physique et de la technique de passe

Le travail physique si il est fait avec l’utilisation du ballon permet d’améliorer la motivation, la qualité technique et la qualité technique dans le temps avec la gestion de la fatigue musculaire. La vidéo nous propose un exercice permettant de travailler physique (endurance puissance / endurance capacité / vitesse) suivant votre souhait d’intensité des courses, de nombres de répétitions et de temps de travail.

Les variables

– jouer sur l’orientation de la course : ligne droite, courbe, cassée, aller-retour.

– jouer sur la distance de passe / la distance de course /  jouer sur le nombre de passes 

– jouer sur le type d’enchaînement : vous pouvez demander à vos joueurs de jouer en une touche, ou en deux touches. Variez sur le type de contrôle ( blocage, orienté, vers l’avant, amorties pied, cuisse, poitrine) et le type de remise (au sol ou aérien).

– jouer sur le temps de travail / temps de repos / nombre de série : l’intermittent peut être court ou long. Vous pouvez aller du 5 »/15 » au 2’/2′ (5 »/25 », 10 »/20 », 15 »/15 », 30 »/30 », 1’/1′,…). Vous pouvez faire entre 2 à 10 séries suivant vos attentes, vos objectifs, l’âge et le niveau de vos joueurs.


Transition après une perte de balle haute (Nike Academy)

Direction la Nike Academy pour un jeu réduit visant à travailler pour une équipe (les rouges) l’attaque placée avec une conservation haute en progressant sur les côtés et finir sur centre(dans un système en 4-3-3) puis a la perte de balle un bloc défensif haut, étroit, occupant le centre du terrain (resserrer dans l’axe du terrain). Pour l’autre équipe, l’objectif sera de travailler défendre en bloc bas avec une densité dans l’axe du terrain puis de jouer vite vers l’avant à la récupération du ballon.

Objectif / consignes

Equipe rouge : système en 4-3(1 n°6 et 2 n°10)-3 en retirant les 2 défenseurs latéraux. Offensivement, l’équipe joue en attaque placée, les ailiers sont et restent dans les partis latérales (ils doivent se démarquer pour centrer). A la perte du ballon, le joueur (ou les 2 joueurs) le plus proche doit harceler le porteur de ballon afin d’éviter une relance propre vers l’avant. A la perte de ballon, vous pouvez demander ou non a vos ailiers de resserrer dans l’axe (choix tactique).

Equipe bleu : système en 4-3(1 n°6 et 2 n°10)-3 en retirant les 2 défenseurs latéraux défensivement, nous travaillons en bloc bas en privilégiant l’axe, le centre du terrain. A la récupération du ballon, l’équipe doit chercher à sortir rapidement de la zone press en jouant vers l’avant et cherchant soit les ailiers soit le joueur jaune au centre du terrain.

Variables 

Dimension de l’espace de jeu : Jouer sur la largeur et longueur. Plus les distances sont grande la défense doit se déplacer en bloc pour limiter les espaces. J’augmente l’espace = j’aide l’équipe possédant le ballon. Je diminue l’espace = j’aide l’équipe qui n’a pas le ballon.

Nombre de touches de ballon : vous pouvez limiter ou non le nombre de touche de balle de façon différente dans l’axe et sur les côtés.

Nombre de passe avant de pouvoir jouer sur les côtés : les rouges sont en attaque placée, il est donc illogique de limiter le nombre de touches de balle pour les rouges. Cependant, pour les bleus qui doivent jouer en attaque rapide, vous pouvez mettre une limite de passe (ou une limite de temps) pour marquer.

Opposition sur les côtés : vous pouvez aller d’aucune opposition sur les côtés en passant par une opposition raisonnée pour finir vers une opposition réelle.

Liberté des déplacements dans les zones dans la largeur : au départ, vous pouvez demander à vos joueurs dans la partie centrale de respecter leurs postes. Puis, lorsque les placements sont respectés, vous pouvez autoriser (et même valoriser) les permutations entre les joueurs tout en gardant l’équilibre d’équipe.

Liberté de déplacements entre les zones dans la largeur : dans un 1er temps, les ailiers doivent rester dans les parties latérales, puis (comme variable) vous pouvez demander, autoriser (et valoriser) les permutations entre les joueurs de l’axe et les joueurs de couloir.


Jeu réduit d’attaque placée pour relancer après une récupération basse (Ian Fergus)

L’objectif numéro 1 est de conserver / maîtriser le ballon individuellement puis collectivement avant de chercher à jouer vers l’avant en passant le ballon dans la zone supérieure pour déséquilibrer et finir (marquer un but).

Objectifs de travail : Dans un 1er temps, le respect de son poste puis, une fois validé, le joueur peut aller dans la zone supérieur. Dans la zone basse, les joueurs doivent conserver en supériorité en jouant également avec le gardien puis doivent jouer vers l’avant (progresser). Dans la zone médiane, l’objectif sera de se démarquer, se rendre disponible aussi bien lorsque les défenseurs ont le ballon (jeu dos au but) et lorsque les attaquants ont le ballon (jeu et orientation du jeu face au but). Dans la zone haute, l’objectif sera de déséquilibrer et finir.

Consignes : Dans la zone défensive 2 défenseurs (+ un gardien de but) contre 1 attaquant. Dans la zone médiane, 2 contre 2 plus un joker offensif. Dans la zone haute, un attaquant contre 2 défenseurs.

Dans un premier temps, les joueurs respectent leur zone. Chaque joueur doit rester dans sa zone. Zone basse avec un gardien et deux défenseurs, zone médiane avec deux milieux de terrains (plus un joker offensif), zone haute avec un attaquant.

Variables

Dans un premier temps, les joueurs doivent respecter leur zone de jeu, puis, si le travail est maîtrisé, vous pouvez autoriser un joueur a apporter le surnombre dans la zone supérieure. Enfin, afin de voir

Que faire à la récupération ? Pour travailler la relance depuis sa basse, vous pouvez dans un premier temps « décontextualiser » en demandant qu’a la récupération, le jeu redémarre depuis le gardien de but afin que l’attaque placée puis se faire depuis le gardien.

Enfin, vous pouvez jouer sur le comptage des points afin de favoriser les buts marqués sur une attaque placée avec récupération basse.

Diviser le terrain en trois dans la longueur.

– 1 point si but après récupération dans le tiers offensif

– 10 points si but après récupération dans le tiers médian

– 100 points si but après récupération dans le tiers défensif


Jeu réduit pour alternance dans la largeur, fixer d’un côté pour chercher à l’opposé (Ajax Amsterdam)

L’excellente école de football de l’Ajax Amsterdam nous propose un jeu réduit qui devrait pouvoir vous permettre de travail :

l’alternance de jeu dans la largeur :  fixer l’équipe adverse d’un côté puis « basculer » du côté opposé par un jeu long aérien ou des passes moyennes au sol

– le contournement du bloc adverse en passant par les côtés

– l’alternance, jeu court- jeu long

le jeu combiné à deux, à trois dans les couloirs (dédoublements, courses croisées,…)

Comment favoriser le thème de l’alternance dans la largeur ?

En jouant sur la cible : vous pouvez faire comme sur la vidéo en plaçant 2 mini-buts dans les zones latérales et pas de but / cible dans l’axe du terrain.

En jouant sur le comptage des points : si vous tout de même faire un jeu réduit avec un grand but (pour plus de contextualisation), vous pouvez garder donc les deux mini-buts sur les côtés. Ainsi, si but dans le grand but = 1 point, si but dans un des mini-buts = 5 points.

Autre façon de compter les points pour viser le thème. Si l’équipe marque en passant  (le ballon) par une zone = 1 point (ou 1 point), si passe par 2 zones = 2 points (ou 10 points), si passe par 3 zones = 3 points (ou 100 points). Notion de « triple score ».

En jouant sur l’espace :  en proposant un terrain « plus large que long » exemple (20m de long de but à but pour 50m de large de touche à touche).

En utilisant des jokers offensifs : en plaçant des joueurs jokers offensifs inattaquables  dans des zones latérales.

En missionnant la défense : vous pouvez faire 3 zones dans la largeur du terrain avec comme règle : lorsque la ballon est dans une des zones latérales, l’équipe qui n’a pas le ballon doit défendre dans 2 zones (libérer la zone opposée où se trouve le ballon) alors que l’équipe possédant doit occuper les 3 zones (si non respecté, ballon a l’adversaire).


Enchaînement contrôle orienté/ passe de précision (Bayern Munich)

Les Allemands peuvent aussi avoir de bonnes idées. Ici, le Bayern Munich nous propose une situation pour travailler le contrôle orienté et la passe précise en y ajoutant pour le non porteur de balle la notion de démarquage afin de se rendre disponible du porteur de balle.

Critères de réalisation : se démarquer par rapport à l’orientation du contrôle du porteur de balle afin de se placer dans l’axe d’une porte (se rendre visible du porteur de balle). La ligne de passe (porteur / non porteur) ne doit pas se trouver sur une coupelle. Puis, le joueur doit attaquer son ballon avec une prise de balle, un contrôle orienté vers l’avant enfin, la passe doit être « smashée », « claquée » au sol avec les épaules en direction du futur receveur.

Variables

Distance de passe : vous pouvez travailler sur une distance de passe entre 7 et 20 m.

Espace entre les portes : les portes de différentes de couleurs peuvent être plus ou moins éloignées. L’espace entre les portes peut être fixe ou différent.

Nombre de touches de balle : la normalité devrait imposer 2 touches de balle mais, si vos joueurs ont des difficultés, vous pouvez autoriser 3 ou 4 touches de balle.

Type d’opposition : vous pouvez commencer par de la technique pur sans opposition puis à de l’opposition raisonnée et enfin, si la situation est très bien réalisée, vous pouvez passer à de l’opposition réelle.

Variété du contrôle orienté et de la passe : travailler autant les contrôles et les passes pied droit et pied gauche. Vous pouvez aussi travailler les contrôle intérieur et extérieur du pied.


Jeu réduit pour la finition, la frappe en une touche de balle (inspiration Arsenal F.C.)

Direction les Etats-unis pour une situation inspirée des séances des anglais du Arsenal F.C. L’Objectif prioritaire est ainsi la finition, frappe au but en une touche de balle. Les critères de réalisation sont sur le plan offensif. Jouer comme je suis orienter, anticipation de l’orientation des appuis pour s’orienter face au but. Prise d’information (suis-je bien placé pour frapper ou mieux vaut-il pas faire la passe), communication, démarquage. Sur le plan défensif : Pressing tout terrain,harcèlement du porteur de balle pour qui ne frappe pas dans une bonne position, communication.

Variables 

Zone de frappe : frappe libre dans tout le terrain ou imposer un espace de frappe . Par exemple uniquement dans la surface, ou hors de la surface,…

Type de frappe : libre ou imposer par exemple uniquement la volée / 1/2 volée, ou uniquement l’intérieur du pied ou le coup de pied ou la tête.

Type de cible : but à 11, but à 8, but de handball, but à 11 retourné, 2 buts de handball,…

Type de défense : marquage individuel ou en zone ou mixte

Défense de la cible : avec ou sans gardien. Si pas de gardien, autoriser ou non les défenseurs à utiliser les mains pour empêcher le ballon de rentrer.

Hors jeu : autoriser ou non le hors-jeu. Si oui, hors jeu à partir de quelle zone.

Nombre de joueurs : du 3vs3 jusqu’au 11vs11.

Rapport de force : supériorité défensive (joker défensif), égalité numérique ou supériorité offensive (joker offensif)

Nombre de touche de balle : du libre libre au jeu en 1 touche de balle sur la conservation.