Technique de coulissement, de fermeture de l’angle de passe. Fixer, passer et jeu vers l’avant

La notion de « coulissement » sur le plan défensif au football est lié à la défense en zone. De nos jours, cette défense de zone est majoritairement utilisée sur les terrains de football quelque soit le niveau de jeu et l’âge des joueurs.

Cette notion de « coulissement » dans la largeur du terrain est souvent travaillée de façon collective mais, grâce à cet exercice, vous pourrez faire travailler vos joueurs individuellement sur le plan technique (technique défensive) mais également sur le plan physique ( sous forme d’intermittent).

Critères de réalisation

  • déplacement en pas croisés (et non en pas chassés).
  • le coulissement doit être fait à vitesse maximum au départ pour ralentir à la fin dans le but de ne pas être pris à contre-pied. (vitesse max puis décroissante).
  • orientation de la ligne d’épaule : ne jamais tourner le dos au jeu. Il faut être de face ou de 3/4.
  • ouverture de porte : semer le doute dans la tête de l’attaquant en laissant entrevoir la possibilité de passe vers l’avant tout en sachant que si la passe est réalisée, votre défenseur pourra l’intercepter.
  • choix tactique entre cadrage du porteur (défendre en avançant ) et / ou coulissement latéral afin d’éviter la passe des attaquants dans la zone cible.
  • pour les attaquants :  jouer vers l’avant / ou / fixer le défenseur pour passer au coéquipier latéralement. Les passes doivent « claquées », « smashées ».

Variables 

  • distance entre les 2 attaquants : plus la distance est grande, plus le travail du défenseur est compliqué.
  • nombre de touches de balle entre les attaquants : entre jeu à une touche de balle et jeu libre.
  • déplacement du défenseur vers l’avant : vous pouvez autoriser ou non le défenseur à aller défendre vers l’avant (notion de cadrage du porteur). Si vous obligez votre défenseur à faire des déplacements latéraux et non vers l’avant, vous insistez donc sur la notion de coulissement.
  • distance entre le défenseurs et les porteurs de ballon : distance plus ou moins grande
  • taille de la zone à viser pour les attaquants : plus la zone est grande, plus le jeu des attaquants est facile, plus le jeu du défenseur est compliqué.
  • distance entre le défenseur et la zone à viser pour les attaquants
  • type de rotation : par groupe de 3 joueurs. 2 temps où le joueur est attaquant et doit marquer dans l’espace délimité. Un temps de jeu où le joueur est défenseurs et doit empêcher la passe dans l’espace délimité. Rotation toutes les 30 secondes à 1 minute.

Pour aller plus loin en intégrant la notion de coulissement collectif, vous pouvez augmenter le nombre de défenseurs en augmentant aussi l’espace cible. Le jeu du « baby foot » peut être une suite logique pour travailler la notion de coulissement collectif de votre équipe.


Masquer ses intentions lors du dribble / finition. Créer l’incertitude

Sur cette vidéo avec pour thème de travailler le jeu en zone de finition, les objectifs sont de masquer ses intentions, créer de l’incertitude chez le défenseur (changement de rythme, de direction), enchaîner le contrôle orienté / frappe.

Variables

  • échange entre les joueurs et départ du porteur de ballon au coup de sifflet ( réversibilité des rôles = je peux être défenseur ou attaquant). Comme sur la vidéo.
  • sans réversibilité des rôles. 5 passes maximum, sans coup de sifflet , le porteur de balle initial part soit à gauche soit à droite.  Alternance, une fois les verts, une fois les oranges.
  • sur une passe aérienne, l’attaquant amène le ballon soit à gauche, soit à droite par une prise de balle aérienne.
  • zone de frappe : la zone de frappe peut être libre. Vous pouvez également demander à frapper dans la surface ou en dehors de la surface.
  • lieu de frappe : frapper face au but, frapper en venant des ailes, frapper avec contrôle orienté sur départ initial dos au but.


Aide au porteur, recherche de supériorité offensive et jeu à 2, à 3

Direction l’Amérique du Sud pour 3 situations complexifiantes visant à travailler le placement, la recherche de la supériorité (le 2 contre 1 ) dans la moitié offensive, le soutien, l’aide au porteur de ballon. Mais aussi la prise d’information où un seul des non porteurs de balle doit venir aider le porteur de ballon qui est au départ en un contre un dans sa zone ( si un joueur vient aider le porteur de ballon dans sa zone proche, je dois rester dans ma zone initiale).

Cette situation peut-être utilisée à partir des U12-U13. Vous pouvez l’utiliser dans les catégories plus jeunes mais nous pensons que pour certains joueurs plus jeunes, cet exercice est encore trop complexe.

Consignes 

Nous supposons que dans la situation, l’entraîneur met en place un 4-2-3-1 en retirant les 2 défenseurs centraux et l’avant-centre. au départ du ballon des situations 2/ et 3/, chaque joueur est dans sa zone de placement de initial.

1/ situation technique de 2 contre 1 :  travail simple de 2 contre 1 où l’objectif sera de ne pas perdre le ballon.

2/ situation sur l’intégralité du 1/2 terrain sans opposition (uniquement un mannequin par zone de 2 contre 1): mise en place sans adversité afin de faciliter la tâche et mettre les joueurs en situation de réussite.

3/ situation sur l’intégralité du 1/2 terrain avec opposition dans les différentes zones :  augmentation de la difficulté avec la mise en place de l’opposition réelle dans les zones. Notons que les défenseurs peuvent (dans la vidéo) intervenir uniquement lorsque le ballon entre dans leur zone. Cependant, vous pouvez autoriser (en variable) le défenseur à défendre dès le début de la passe. Vous pouvez aussi varier la taille des différentes zones et leurs placements.

Si vous souhaitez compter des points, vous pouvez donner un point lorsque 4 zones sont touchées sans perte de ballon.

L’étape suivante serait de proposer une situation de finition devant le but en y ajoutant le déséquilibre / finition en plus de la conservation / progression des 3 premières situations.


Progresser par le jeu en appui -remise, coordination des déplacements des milieux

Prenons la route direction les Pays Bas pour une situation de conservation / progression avec un sens de jeu. Cette situation vous permettra de travailler la coordination des déplacements des milieux de terrain avec des décrochages, des appels en profondeur, des appels/ contre-appels, une alternance de jeux courts et de jeux longs.

Consignes

3 contre 3 au centre du terrain puis un joker latéral dans chaque partie latérale. Les joueurs jouent en 2 touches de balle et l’équipe marque un point lorsque les deux appuis latéraux reçoivent le ballon dans la même séquence.

Variables

– Possibilité ou non de jouer d’appui(de joker) à appui (joker).

– Autoriser ou non le jeu aérien.

– Jouer sur la longueur et la largeur.

– Jouer sur le nombre de joueur dans le terrain (du 3 vs 3 au 6 vs 6).


Technique de conduite de balle et dribble avec forte adversité (Sporting Portugal)

Direction les U8 du Sporting du Portugal pour une situation qui vous permettra de travailler la technique de conduite de balle, de dribble, la protection du ballon pour le porteur de balle. Pour le défenseur, l’objectif sera de travailler la technique défensive (harcèlement, défense homme à homme individuelle,…).

Choix de la dominante : Soit dominante technique dans un petit espace avec forte densité de joueurs pour éviter les longues courses. Soit une dominante physique (endurance puissance) avec un espace de jeu plus important et une densité de joueurs au M2 plus faible (amène plus de longue course). Notons que plus vous montez dans les catégories, plus vous pouvez intégrer et privilégier la dominante physique. En effet, en école de football la dominante technique doit être privilégiée.

Espace de jeu : plus le terrain sera long et large, plus vous favoriserez la dominante physique, athlétique.

Nombre d’espaces de jeu : Vous pouvez délimiter un espace de jeu pour un binôme (attaquant / défenseur) , deux binômes, trois binômes,… jusqu’à l’intégralité des binômes dans le même espace.

Temps de jeu / temps de repos : vous pouvez travailler en 15/15 ou en 30/30. A notre sens, il faut éviter de faire plus car la production d’acide lactique pourrait être trop importante et, la fatigue augmentant, le risque de blessure peut augmenter. Vous pouvez faire 2 blocs de 6 minutes.

Type de rotation / réversibilité des rôles : Sur une séquence de travail, vous pouvez soit autoriser la réversibilité des rôles lorsque le ballon est perdu ou gagné. Les défenseurs prennent le chasuble. Vous pouvez changer de rôle soit lorsqu’un défenseur touche un attaquant, soit lorsque le défenseur récupère le ballon.


Gestion du joueur lancé, dédoublement pour le centre (Vincent Carlier, ESTAC)

Direction l’ ESTAC de Troyes avec une situation proposée par Vincent Carlier ( ESTAC, ex Nimes et SCO Angers) qui vous permettra de travailler à la fois techniquement et tactiquement.

Règles et principes de jeu de travail

Pour les défenseurs : ralentir la progression des adversaires (recul- frein) pour permettre le retour du coéquipier, ouvrir la porte soit vers l’extérieur (utilisation de la ligne de touche) ou ouverture vers l’intérieur (amener vers la densité défensive en match).

Pour les attaquants : dans le couloir, conserver le déséquilibre, conserver la supériorité numérique, fixer l’adversaire, prise d’information sur le placement des joueurs au centre (voir le joueur ou l’espace libre). Au centre, vous devrez corriger les démarquages, le timming de déplacement, la coordination des appels.