Jeu réduit pour le jeu de tête (Klopp, Liverpool F.C.)

Le jeu de tête peut-être traumatisant physiquement et peu plaisant pour certains joueurs. Jurgen Klopp avec le F.C. Liverpool nous offre une situation de jeu réduit permettant de travailler le jeu de tête et le jeu de tête en zone de finition.

Consignes / dispositif

Dans un terrain de 25m de long sur 20m de large, pas de gardien de but, tous les joueurs peuvent empêcher le but mais ils n’ont pas le droit d’utiliser les mains. Les joueurs jouent de la tête et doivent se faire des passes pour marquer. Les joueurs peuvent relancer le jeu à la main après un rebond au sol.

Variables 

Nombre de joueurs : du 3 contre 3 au 7 contre 7 avec ou sans gardien de but

Utilisation de joker : si vous souhaitez mettre des jokers, vous pouvez les mettre sur le terrain ou en dehors du terrain (ligne de touche ou derrière le but)

Cible : but à 11, but à 11 retourné, but à 8 , plusieurs mini-but, panier de basket ball, cible au sol

Type de passe : passe et frappe de la tête (et remise en jeu à la main), passe du pied en jonglage ou non) et finition de la tête.

Zone de frappe : frappe dans tout le terrain, ou uniquement dans certaines zones ou avec zones de handball.

Type de remise en jeu : à la main, au pied, à la tête.

Comptabilité des points : soit 1 but égal 1 point, soit 1 but égal 5 points et 1 point si 4 passes consécutives.


Coordination des déplacements /combinaisons / jeu à 3 au milieu de terrain (L.A Galaxy San Diego)

Le club Américain des Los Angeles Galaxy San Diego nous offre via son directeur technique Steve Cowell une séance visant à travailler la coordination des déplacements, les combinaisons, le jeu à 3 des milieux de terrain afin de conserver / progresser par le centre du terrain.

Objectifs

  • créer des espaces libres pour progresser et jouer vers l’avant collectivement.
  • créer de l’incertitude chez l’équipe adverse.
  • faire courir l’adversaire.
  • créer un lien entre les défenseurs et les attaquants.
  • si nous divisons le terrain en trois zones dans la longueur, le coach privilégiera les corrections, les placements / replacements / déplacements des joueurs dans la zone centrale.
  • nous sommes sur le double objectif « conserver / progresser ».

Critères de réalisation / corrections

  • que faire pour les milieux ? alternance de décrochages puis d’appel en profondeur afin de libérer l’espace pour un autre milieu de terrain plus haut qui décroche. L’objectif sera de sortir du marquage adverse ( démarquage)? Le décrochage doit se faire en ligne droite avec changement de rythme pour sortir du marquage puis, si le joueur qui décroche ne reçoit pas le ballon, celui-ci fera un appel en « banane » (appel vers l’avant mais en courbe vers l’extérieur du terrain) afin de libérer l’espace axial pour un autre milieu de terrain.
  • possibilité de permutation entre les joueurs. Ils semblent logique de voir des permutations entre joueurs d’une même ligne (entre milieux, entre les attaquants,…) mais les permutations entre attaquants et milieux peuvent être également mettre encore pus d’incertitude pour l’équipe adverse.
  • Recherche la solution « diamant » pour le porteur de ballon. Bien souvent, nous parlons du « jeu en triangle », du jeu à trois. Hors, pour aller plus loin et proposer encore plus de solution, nous pouvons parler de jeu en « diamant » avec le porteur de ballon au centre, une pointe (ou deux) arrière, une solution de chaque côté (proche de la ligne de touche) pour écarter le bloc adverse et une (ou deux) pointe avant (avant centre) pour élargir le bloc adverse dans la longueur.
  • ne pas être les 3 joueurs sur la même ligne
  • orientation du corps
  • jeu en une ou deux touches de ballon entre les 3 milieux de terrains
  • éviter un trop grand nombre de passes entre les 3 milieux (3-4 grand maximum) car l’objectif sera soit d’aller vers l’avant, soit de jouer avec les latéraux ou de ressortir.

Plan de séance

00:00 : technique de passe et coordination des déplacements des milieux de terrain.

03:00 : jeu conservation / progression (type jeu de Lippi): 3 vs 3 au centre du terrain plus 4 jokers sur les côtés par équipe (2 et 2 en face par équipe). 1 point lorsque l’on passe d’un joker latéral vers l’autre joker latéral de l’équipe en face.

06:30 : jeu réduit à thème: 3 vs 3 dans la zone centrale (impérativement), un attaquant dans la zone avant, deux défenseur dans la zone arrière. Hormis dans la zone centrale où nous jouons en 3vs3, dans le reste du terrain, les déplacements se font librement.

08:20 : jeu libre sans zone afin de voir si le thème de travail commence à être intégré individuellement et collectivement.


Comment travailler le démarquage (O. Goutard, Vestiaires-magazine) ?

Olivier Goutard (académie du TP Mazembé) nous explique dans un article de vestiaires magazine sa vision des choses sur la notion du « comment travailler le démarquage ? » .

Afin de contextualiser ce thème, cette notion, l’article vous propose également 4 situations ( Le Havre AC et l’Ajax Amsterdam)pour travailler le démarquage de vos joueurs.

Cliquez sur le lien ci-dessous pour plus d’informations.

https://www.vestiaires-magazine.com/


Vivacité et qualité des appuis (équipe de France Féminine)

L’équipe de France Féminine nous permet une immersion dans ses séances avec comme souvent, un résumé des nombreuses variables proposées lors des situations travaillant la vivacité, la qualité des appuis.

Ce qu’il faut regarder/ corriger / analyser

  • phase de création de vitesse (accélération), phase de poussée / phase de conservation de la vitesse
  • alignement segmentaire
  • utilisation des bras
  • position du regard
  • qualité de l’appui au sol
  • fréquence / amplitude des foulées

Rappels des variables pour travailler la vitesse / vivacité

  • distance de sprint / temps de course
  • temps de repos
  • type course : ligne droite, slalom, 1/2 tour, tour complet, course avant/ latérale / arrière / pas chassés / pas croisés,
  • type de départ : de dos / de face / sur le dos / sur le ventre  / sur les fesses / …
  • type de signal de départ : visuel / auditif / kinesthésique

 

00: 00 : alternance bondissements pied droite / pied Gauche

00:15 : foulées bondissantes

00: 23 : alternance footing et skipping dynamique

00: 28 : slalom court puis sprint sur 10 à 15m

00: 40 : skipping court puis sprint sur 10 à 15m

00: 47 : slalom / sprint sur 10m / blocage / footing sur 10m / sprint sur 10m

01: 00 appuis dynamiques dans cerceaux puis sprint

 

00: 00 : travail de mobilisation du bassin (articulaire) / ouverture / fermeture adducteur puis accélération sur 3, 4 foulées.

00:10 : travail de réactivité à un son (signal auditif) via un coup de sifflet avec 1/2 tour (volt face) slalom court puis sprint sur 10m

00:20 : piétinement puis au 1er coup de sifflet, blocage au sol sur les plantes des pieds en étant stable légèrement fléchi puis 1/2 tour sprint au 2ème coup de sifflet.

00:30 : sprint avec travail de réactivité avec une information visuelle ( couleur de coupelle) en mettant plusieurs variables.

 


Situation à résolution de problème sur relance sur pressing haut / attaque placée face à bloc bas(E. Valverde, Bilbao)

Ernesto Valverde lors de son passage à l’Athletic BIlbao nous propose une situation visant à mettre ses équipes face à des difficultés. Il s’agit d’une situation à résolution de problème.

Valverde « missionne », « impose » un certain type de défense (hauteur, largeur, type,..) afin de faire travailler l’équipe qui possède le ballon. Les thème de travail sont :  la relance sur pression haute du bloc adverse et le pressing haut pour récupération haute pour une finition en attaque rapide.

Principes / règles de jeu

  • placement des joueurs par poste : dans la longueur, dans la largeur
  • coordination des déplacements, des courses, des appels de balle
  • mise en place d’un système de jeu et d’une animation de jeu .
  • bonne maîtrise technique du gardien de but afin de pouvoir resortir le ballon et chercher une supériorité numérique même en défense.
  • élargir l’ Espace de Jeu Effectif (E.J.E) afin de donner de l’espace et du temps au porteur de balle. L’autre objectif sera de créer de espaces libres pour que certains joueurs s’y engouffrent.
  • Jouer comme vous êtes orienté.
  • recherche du jeu en triangle (double solution de passe) et même en diamant (triple solution de passe).

Consignes / objectifs de travail

Pour les rouges :  conservation / progression jusqu’au milieu de terrain face à un bloc adverse haut. Puis déséquilibre / finition en supériorité numérique. Si perte du ballon, la transition se fait avec un bloc défensif bas.

Pour les gris : bloc défensif haut puis, si incapacité à récupérer le ballon, l’équipe défend dans sa moitié défensive en infériorité numérique. Enfin, si récupération du ballon, les gris mettent en place une attaque placée face à un bloc défensif adverse bas.

 


Mobilisation articulaire, souplesse et renforcement avec ballon ( la Roja du Chilie)

La souplesse, la mobilisation articulaire et le renforcement musculaire / postural sont bien souvent travaillés de façon décontextualisés. Cela peut amener à moyen / long terme de l’ennui, un manque de motivation / d’implication chez vos joueurs.

Pour remédier à cela, l’utilisation du ballon, la réalisation d’un geste technique pour être un plus pour la motivation de vos joueurs.

Types de remises et variables

  • passe de l’intérieur du pied / extérieur du pied / coup de pied / cuisse / tête / aile de pigeon.
  • pied droit / pied gauche.
  • remise en une ou deux touches de balle.
  • contrôle, amortie pied / cuisse / poitrine / tête.
  • distance de passe plus ou moins grande.
  • action pré ou post geste technique : gammes athlétiques / assouplissement / renforcement musculaire / mobilisation articulaire.
  • rotations : au temps / au nombre de répétitions.