Jeu réduit pour alternance dans la largeur, fixer d’un côté pour chercher à l’opposé (Ajax Amsterdam)

L’excellente école de football de l’Ajax Amsterdam nous propose un jeu réduit qui devrait pouvoir vous permettre de travail :

l’alternance de jeu dans la largeur :  fixer l’équipe adverse d’un côté puis « basculer » du côté opposé par un jeu long aérien ou des passes moyennes au sol

– le contournement du bloc adverse en passant par les côtés

– l’alternance, jeu court- jeu long

le jeu combiné à deux, à trois dans les couloirs (dédoublements, courses croisées,…)

Comment favoriser le thème de l’alternance dans la largeur ?

En jouant sur la cible : vous pouvez faire comme sur la vidéo en plaçant 2 mini-buts dans les zones latérales et pas de but / cible dans l’axe du terrain.

En jouant sur le comptage des points : si vous tout de même faire un jeu réduit avec un grand but (pour plus de contextualisation), vous pouvez garder donc les deux mini-buts sur les côtés. Ainsi, si but dans le grand but = 1 point, si but dans un des mini-buts = 5 points.

Autre façon de compter les points pour viser le thème. Si l’équipe marque en passant  (le ballon) par une zone = 1 point (ou 1 point), si passe par 2 zones = 2 points (ou 10 points), si passe par 3 zones = 3 points (ou 100 points). Notion de « triple score ».

En jouant sur l’espace :  en proposant un terrain « plus large que long » exemple (20m de long de but à but pour 50m de large de touche à touche).

En utilisant des jokers offensifs : en plaçant des joueurs jokers offensifs inattaquables  dans des zones latérales.

En missionnant la défense : vous pouvez faire 3 zones dans la largeur du terrain avec comme règle : lorsque la ballon est dans une des zones latérales, l’équipe qui n’a pas le ballon doit défendre dans 2 zones (libérer la zone opposée où se trouve le ballon) alors que l’équipe possédant doit occuper les 3 zones (si non respecté, ballon a l’adversaire).


Enchaînement contrôle orienté/ passe de précision (Bayern Munich)

Les Allemands peuvent aussi avoir de bonnes idées. Ici, le Bayern Munich nous propose une situation pour travailler le contrôle orienté et la passe précise en y ajoutant pour le non porteur de balle la notion de démarquage afin de se rendre disponible du porteur de balle.

Critères de réalisation : se démarquer par rapport à l’orientation du contrôle du porteur de balle afin de se placer dans l’axe d’une porte (se rendre visible du porteur de balle). La ligne de passe (porteur / non porteur) ne doit pas se trouver sur une coupelle. Puis, le joueur doit attaquer son ballon avec une prise de balle, un contrôle orienté vers l’avant enfin, la passe doit être « smashée », « claquée » au sol avec les épaules en direction du futur receveur.

Variables

Distance de passe : vous pouvez travailler sur une distance de passe entre 7 et 20 m.

Espace entre les portes : les portes de différentes de couleurs peuvent être plus ou moins éloignées. L’espace entre les portes peut être fixe ou différent.

Nombre de touches de balle : la normalité devrait imposer 2 touches de balle mais, si vos joueurs ont des difficultés, vous pouvez autoriser 3 ou 4 touches de balle.

Type d’opposition : vous pouvez commencer par de la technique pur sans opposition puis à de l’opposition raisonnée et enfin, si la situation est très bien réalisée, vous pouvez passer à de l’opposition réelle.

Variété du contrôle orienté et de la passe : travailler autant les contrôles et les passes pied droit et pied gauche. Vous pouvez aussi travailler les contrôle intérieur et extérieur du pied.


Jeu réduit pour la finition, la frappe en une touche de balle (inspiration Arsenal F.C.)

Direction les Etats-unis pour une situation inspirée des séances des anglais du Arsenal F.C. L’Objectif prioritaire est ainsi la finition, frappe au but en une touche de balle. Les critères de réalisation sont sur le plan offensif. Jouer comme je suis orienter, anticipation de l’orientation des appuis pour s’orienter face au but. Prise d’information (suis-je bien placé pour frapper ou mieux vaut-il pas faire la passe), communication, démarquage. Sur le plan défensif : Pressing tout terrain,harcèlement du porteur de balle pour qui ne frappe pas dans une bonne position, communication.

Variables 

Zone de frappe : frappe libre dans tout le terrain ou imposer un espace de frappe . Par exemple uniquement dans la surface, ou hors de la surface,…

Type de frappe : libre ou imposer par exemple uniquement la volée / 1/2 volée, ou uniquement l’intérieur du pied ou le coup de pied ou la tête.

Type de cible : but à 11, but à 8, but de handball, but à 11 retourné, 2 buts de handball,…

Type de défense : marquage individuel ou en zone ou mixte

Défense de la cible : avec ou sans gardien. Si pas de gardien, autoriser ou non les défenseurs à utiliser les mains pour empêcher le ballon de rentrer.

Hors jeu : autoriser ou non le hors-jeu. Si oui, hors jeu à partir de quelle zone.

Nombre de joueurs : du 3vs3 jusqu’au 11vs11.

Rapport de force : supériorité défensive (joker défensif), égalité numérique ou supériorité offensive (joker offensif)

Nombre de touche de balle : du libre libre au jeu en 1 touche de balle sur la conservation.


Attaque placée face à défense basse puis transition(Bayern Munich, Ancelotti)

Faisons un petit tour en Bavière avec le Bayern Munich ère Carlo Ancelotti pour une situation proche d’une mise en place tactique où le but sera de travailler :

– pour les rouges : bloc défensif bas sur un système en « 4 défenseurs- 2 milieux axiaux », coulissement, limitation de l’espace entre les deux lignes de force. A la récupération, les rouges doivent chercher rapidement vers l’avant l’un de leurs 3 joueurs offensifs qui devront « finir » en 3 contre 2.

– pour les gris : travail de l’attaque placée face à une défense basse puis à la perte du ballon, réaliser un pressing afin que l’équipe adverse ne puisse pas relancer proprement.

Variables à utiliser

– rapport de force attaque / défense

– hauteur du bloc

– dimension du terrain

– nombre de touche de ballon

– autorisation ou non du pressing à la perte de ballon.


Jouer sur la hauteur du bloc défensif pour faire travailler vos attaques (Athletic Bilbao)

Lors d’un match, lors d’un jeu réduit, gardez ces phrases en tête « Missionner vos défenses pour faire travailler tactiquement vos offensives », « missionner votre attaques pour faire travailler tactiquement votre défense ».

Prenons un exemple concret avec une situation de l’Athletic Bilbao et son coach de l’époque Ernesto Valverde qui souhaite faire travailler la construction d’une offensive pour son équipe.

Ainsi, les objectifs offensifs de travail seront :

1/ Pour l’équipe Rouge : Conserver et progresser face à un pressing haut de l’équipe adverse . Puis, lorsque l’équipe rouge franchi la ligne médiane, celle-ci devra finir en 3 contre 2.

2/ Pour l’équipe Grise : Déséquilibrer et finir face à un bloc défensif bas de l’équipe adverse.

Pour travailler ces deux aspects offensifs, Valverde va « jouer » sur la hauteur du « bloc équipe défensif ». Il demande donc un pressing haut pour les gris et un bloc bas à la perte du ballon pour les rouges afin qu’offensivement, les joueurs puissent trouver les solutions tactiques, techniques afin de résoudre le problème posé par l’adversaire.


Travailler la technique de passe avec la « toupie de Xavi »

Le « Jeu Banide », le « jeu de Lippi », le  » Guardiola »,… autant de situations qui sont dans l’imaginaire collectif. Il pourrait être aussi intéressant pour structurer et imager vos situations de « nommer » chacune d’elle. Cela permettra de donner des repères à vos joueurs et cela vous permettra également de vous souvenir plus facilement des situations.

Ainsi, la situation dans la vidéo peut faire penser au jeu de passe spécifique du numéro 6 qui reçoit le ballon d’un défenseur central pour orienter vers l’autre défenseur central. Evidemment, ce type de passe en une touche peut se retrouver à d’autres endroits du terrain mais nous retiendrons la passe du numéro 6 pour baptiser cette situation la « toupie de Xavi ». N’hésitez pas, vous même à rebaptiser cette situation comme bon vous semble.

Cette situation vous permettra de travailler le jeu à 2, le jeu à 3, le jeu en 1 touche de balle, la notion de corps obstacle, de protection du ballon.

Notons que la variable amenant une opposition raisonnée (pour enchainer pourquoi pas sur de l’opposition réelle).