3 en 1 : Gainage, souplesse et coordination (F. Aubert, équipe de France féminine)

Pour s’améliorer, un éducateur, un entraîneur doit être un « copieur »,une « éponge », il doit aller chercher des idées chez ses collègues afin de proposer de nouveaux exercices à ses joueurs. Pour aller plu loin, un éducateur, un préparateur physique peut même s’inspirer d’autres discipline sportives pour créer de nouveaux exercices. Frédéric Aubert, nous offre une passerelle en judo / sport de combat et football pour un exercice nécessitant du gainage, de la souplesse et de la coordination en position de script initialement.


Conservation / jeu vers l’avant et transitions ( E. Fae, OGC Nice)

L’ancien joueur pro Emerse Fae, rapidement reconverti éducateur (ici chez les Aiglons Niçois) une situation qui vous permettra de travailler sur le plan offensif les notions de conservation collective en supériorité numérique du ballon, puis le jeu vers l’avant entre les lignes. Sur le plan défensif, vous travaillerez la transition offensive / défensive, la défense en infériorité numérique et la gestion des temps forts / temps faibles. La vidéo étant proposée par my Coach.

Ce type d’exercice peut-être proposé en échauffement ou lors d’un jeu de conservation de mi-séance. En adaptant, le nombre de touches de ballons, le rapport nombre de joueurs qui conservent / nombre de joueurs qui récupèrent ( plus il y a supériorité offensive, plus c’est facile pour les attaquants), vous pouvez proposer cet exercice à partir des U9.


La vivacité, les feintes de corps par le « loup / moutons » ludique (C.F. Valencia)

En Espagne, à Valence, on sait s’amuser tout en travaillant. Ainsi cette situation d’apparence ludique permet de façon cachée le travail de la vivacité, de l’accélération, de feintes de corps. En transformant le jeu scolaire du « loup / moutons », le préparateur permet d’associer le travail et le jeu. Voici quelques variables sur lesquelles vous pouvez jouer pour transformer votre exercice :

Dimension du terrain : plus le terrain sera grand, plus les courses seront importantes.

Forme du terrain : carré, rond, rectangulaire, hexagone, … pour mettre de la variété.

Nombre de « maison » (lieu où vous êtes inattaquable » : plus vous mettez de « maisons », plus vous facilitez le travail des « moutons ».

Type de « maison » : cerceaux, carré, ligne,…

Nombre de joueurs autorisés dans la « maison » : vous pouvez aller de 1 joueur (comme sur la vidéo) à un nombre libre suivant vos attentes.

Rapport nombre de « maisons » sur nombre de joueurs » : plus il y a de maisons plus vous facilitez le jeu des « moutons ».

Nombre de « loups » : plus il y a de « loups » plus les moutons devront courir.


Coordonner les déplacements pour un pressing haut (J. Sampaoli, F.C. Séville)

Comment travailler l’endurance capacité ou l’endurance puissance d’une façon différente ? Comment travailler la tactique défensive ? Comment inculquer des principes de jeu collectifs ?

Jorge Sampaoli, passé par (entre autres) la sélection nationale Chilienne, le F.C. Séville nous propose une situation permettant de travailler toute ces notions. L’objectifs principal étant de travailler la coordination collective des déplacements de son équipe avec pour but de réaliser un pressing sur le terrain. Au delà de cet objectif, en modulant l’intensité, la cadence des passes des joueurs avec le chasuble, vous pouvez également travailler soit l’endurance capacité (faible cadence en continuité), soit l’endurance puissance (forte cadence alternant avec des périodes de repos).

Comment mettre en place cet exercice ?

– Choisir une hauteur de pressing : vous pouvez avoir un bloc bas (attaquants au niveau du rond central défensif), ou un bloc médian (attaquants au niveau de la ligne médiane), ou bloc haut (attaquants au niveau du rond central offensif), ou bloc très haut (comme sur la vidéo).

– Choisir un système de jeu pour l’équipe adverse (les mannequins statiques) : Vous pouvez choisir entre le 3-5-2, le 4-4-2, le 4-5-1 et leurs variables.

– Choisir un système de jeu pour votre équipe : Vous pouvez choisir entre le 3-5-2, le 4-4-2, le 4-5-1 et leurs variables.

– Choisir une animation défensive pour votre équipe : Cette partie est encore plus précise et c’est vous qui devrez animer pendant la situation. Vous devrez guider vos joueurs, coordonner leurs déplacements en fonction du placement des adversaires, de la circulation du ballon.

Notons que l’espace est sol est délimité par des bandes blanches. L’objectif pour Sampaoli pourrait être de matérialiser l’espace d’évolution, de déplacement des joueurs suivants leur postes.


Technique de 1ère touche de balle et contrôle orienté.

Le contrôle de balle, la première touche du porteur de balle est primordial pour assurer la bonne continuité de l’action individuelle. Après le contrôle vient, la passe, la conduite, le dribble, la frappe donc sans contrôle efficace, impossible d’assurer une action limpide par la suite. Idéalement, le contrôle aura pour objectif d’éliminer l’adversaire, de sortir du marquage, de se mettre dans le sens du jeu. Le contrôle devra créer de l’incertitude chez l’adversaire en utilisant des feintes de corps, un jeu de corps (corps protecteur du ballon et et obstacle entre l’adversaire et le ballon) et une variabilité de la surface du contrôle ( intérieur / extérieur, pied droit / pied gauche).

Four Four Two Performance nous offre une situation et ses variables simples mais efficaces pour travailler la première touche, le contrôle orienté par un travail en binôme.


« L’hexagone », conservation en 2 vs 2 et appuis latéraux.

Voici une proposition de conservation dans un espace réduit et à effectif réduit dans un espace (hexagone) sortant des sentiers battus. Cette conservation peut permettre de travailler le jeu à 2, à 3, le jeu en appuis remise, le jeu entre les lignes, le démarquage dans un petit espace.

Variables possibles 

Nombre de touches de ballon :  1, 2 ou 3 touches de ballon. En supériorité 5 contre 2, laisser libre en nombre de touches de balle reste possible si vos joueurs en possession du ballon sont en échec.

Déplacements / permutations des joueurs :

– Interdiction de permuter entre les joueurs dans l’hexagone et les joueurs à l’extérieur de l’hexagone.

– Permutation lors d’un échange entre un joueur à l’intérieur et à l’extérieur de l’hexagone.

– Permutation libre entre les joueurs.

Déplacements des appuis latéraux : les joueurs appuis peuvent se déplacer seulement sur une arrête, sur un côté. Autre solutions, les joueurs appuis peuvent se déplacer dans tout l’espace extérieur de l’hexagone.

Défense sur les appuis latéraux :

– Les appuis sont inattaquables.

– Les appuis peuvent être attaqués par les appuis adverses.

– Les appuis peuvent être attaqués par les joueurs dans l’hexagone.

Comment comptabiliser les points ? (plusieurs propositions)

– Recherche du joueur axial : 1 point lorsqu’un des deux joueurs dans l’hexagone touche le ballon.

– Conservation « classique :  1 point lorsque nous faisons 5 passes ou 10 passes consécutives.

– Jeu entre les lignes : 1 point lorsque les jokers hors du terrain se font une passe.