Situation à résolution de problème sur relance sur pressing haut / attaque placée face à bloc bas(E. Valverde, Bilbao)

Ernesto Valverde lors de son passage à l’Athletic BIlbao nous propose une situation visant à mettre ses équipes face à des difficultés. Il s’agit d’une situation à résolution de problème.

Valverde « missionne », « impose » un certain type de défense (hauteur, largeur, type,..) afin de faire travailler l’équipe qui possède le ballon. Les thème de travail sont :  la relance sur pression haute du bloc adverse et le pressing haut pour récupération haute pour une finition en attaque rapide.

Principes / règles de jeu

  • placement des joueurs par poste : dans la longueur, dans la largeur
  • coordination des déplacements, des courses, des appels de balle
  • mise en place d’un système de jeu et d’une animation de jeu .
  • bonne maîtrise technique du gardien de but afin de pouvoir resortir le ballon et chercher une supériorité numérique même en défense.
  • élargir l’ Espace de Jeu Effectif (E.J.E) afin de donner de l’espace et du temps au porteur de balle. L’autre objectif sera de créer de espaces libres pour que certains joueurs s’y engouffrent.
  • Jouer comme vous êtes orienté.
  • recherche du jeu en triangle (double solution de passe) et même en diamant (triple solution de passe).

Consignes / objectifs de travail

Pour les rouges :  conservation / progression jusqu’au milieu de terrain face à un bloc adverse haut. Puis déséquilibre / finition en supériorité numérique. Si perte du ballon, la transition se fait avec un bloc défensif bas.

Pour les gris : bloc défensif haut puis, si incapacité à récupérer le ballon, l’équipe défend dans sa moitié défensive en infériorité numérique. Enfin, si récupération du ballon, les gris mettent en place une attaque placée face à un bloc défensif adverse bas.

 


Mobilisation articulaire, souplesse et renforcement avec ballon ( la Roja du Chilie)

La souplesse, la mobilisation articulaire et le renforcement musculaire / postural sont bien souvent travaillés de façon décontextualisés. Cela peut amener à moyen / long terme de l’ennui, un manque de motivation / d’implication chez vos joueurs.

Pour remédier à cela, l’utilisation du ballon, la réalisation d’un geste technique pour être un plus pour la motivation de vos joueurs.

Types de remises et variables

  • passe de l’intérieur du pied / extérieur du pied / coup de pied / cuisse / tête / aile de pigeon.
  • pied droit / pied gauche.
  • remise en une ou deux touches de balle.
  • contrôle, amortie pied / cuisse / poitrine / tête.
  • distance de passe plus ou moins grande.
  • action pré ou post geste technique : gammes athlétiques / assouplissement / renforcement musculaire / mobilisation articulaire.
  • rotations : au temps / au nombre de répétitions.


Technique de précision des passes et masquer ses intentions de passes

Le contrôle de balle, la première touche de balle est à notre sens le geste technique le plus important dans le football. Sans une première touche de balle efficace et efficiente, l’enchaînement ne sera pas également efficace.

L’objectif du porteur de balle sera également de créer de l’incertitude chez les adversaires. Ainsi, les notions de « masquer ses intentions », de « garder un temps d’avance sur le défenseur » peuvent être des pistes de travail pour l’éducateur.

La vidéo nous propose une première situation visant à travailler l’adaptation du porteur de ballon par rapport à un contexte et l’enchaînement contrôle orienté (en direction de la cible à viser) / passe en deux touches de balle. Le joueurs devra faire un appel de balle vers le centre du terrain puis, le joueur devra faire son enchaînement contrôle passe pour envoyer le ballon dans l’un des 4 mini-buts. Cette passe doit se faire dans le but annoncé par l’éducateur (chaque but correspond à une couleur de plot).

La deuxième situation permettra de travailler la notion de « masquage des intentions » en plus d’un travail de précision de passe. Avec 3 mini buts plus ou moins espacés et deux défenseurs qui devront empêcher le but.


Conservation « multi carrés » type « toro » avec le Manchester City de Guardiola.

Direction le Nord de l’Angleterre et le Manchester City version Pep Guardiola pour une situation ludique qui vous permettra de travailler la conservation du ballon en supériorité numérique, le jeu dans un petit espace et la défense en infériorité numérique.

Variables

Nombre de touches de balle : jeu de une touche à jeu libre.

Type de passes : autoriser ou non les passes aériennes.

Type de contact : jeu libre ou  jouer uniquement avec le pied faible, ou obligation de contrôler d’une et passer de l’autre.

Distance entre les carrés : plus la distance est grande, plus les défenseurs doivent courir avant d’aller dans dans la zone de pressing.

Type d’espace : carré, rectangle, triangle .

Nombre de carrés : de 2 à 6 carrés.

Taille des carrés : plus ou moins grande. Plus le carré est grand, plus vous facilité le travail des attaquants.

Rapport de force : égalité, infériorité ou supériorité numérique.

Complexité : lié au nombre de joueurs(coéquipiers et adversaires)dans le carré. Plus il y a de monde, plus il y a de choix à faire donc plus cela est complexe.


Coordination des déplacements défensifs (alignement, coulissement et couverture) et transitions (Sarri, Napoli SSC)

Direction le sud de L’Italie et le mythique club du SSC Napoli à l’époque du duo Sarri / Calzona pour une séance avec différentes situations et de nombreuses variables qui vous permettront de travailler la

Variable 1 (00:37) : situation simple pour travailler la coordination des déplacements des 4 défenseurs sur une passe longue aérienne.

Critères de réalisation: Lorsque le porteur a le ballon dans les pieds, les 4 défenseurs sont alignés puis le défenseur le plus proche de la zone d’impact va au duel et les trois défenseurs sont légèrement en retrait afin de gérer la profondeur (mettre en place une sécurité, une couverture).

Le mouvement de la ligne défensive doit se faire suivant les intentions du porteur mais en réduisant  l’espace (resserrer dans la largeur), gérer l’espace dans le dos et le repli.

Variable 2 (01:51) : travailler la coordination des déplacements des 4 défenseurs face à une percussion ballon au pied d’un joueur adverse.

Variable 3 (02:10) : mise en place d’une opposition raisonnée avec une avant centre. Puis mise d’une incertitude où les attaquants peuvent jouer vers l’avant par un jeu long ou par une conduite de balle.

Variable 4  (02:52) : coordination des déplacements défensifs avec gestion à la fois de la largeur et de la profondeur.

Variable 5 (03:40) : lorsque ballon arrive des pieds des ailiers adverses, celui-ci peut centrer.

Variable 6 (04:20) : intégrer deux attaquants axiaux lorsque des centres adverses (augmentation de l’opposition.

Travail de remise en jeu (touche) dans le tiers offensif (04:20) : proposition de différentes coordinations de déplacements afin de libérer un joueur du marquage. Ce type de travail peut avoir été inspiré par ce que nous voyons au rugby, ou au basket.

Travail de transition offensive / défensive puis défensive / offensive (05:55) : Situation de départ avec une conservation sans opposition (jeu en une touche comme je suis orienté) puis au « top » du coach, l’équipe réalise un pressing haut sur le porteur de ballon puis récupération haut et jeu rapide vers l’avant en une touche.

Jeu réduit en 11 contre 11 sur 1/2 terrain (08:45)

« Chaque exercice réalisé est répété le lendemain pendant quelques minutes afin de comprendre et voir si les principes entrainés le jour précédent ont bien été intégré par les joueurs. Les exercices sont répétés avec des variables complexifiantes »
Francesco Calzona, Napoli.


Technique de coulissement, de fermeture de l’angle de passe. Fixer, passer et jeu vers l’avant

La notion de « coulissement » sur le plan défensif au football est lié à la défense en zone. De nos jours, cette défense de zone est majoritairement utilisée sur les terrains de football quelque soit le niveau de jeu et l’âge des joueurs.

Cette notion de « coulissement » dans la largeur du terrain est souvent travaillée de façon collective mais, grâce à cet exercice, vous pourrez faire travailler vos joueurs individuellement sur le plan technique (technique défensive) mais également sur le plan physique ( sous forme d’intermittent).

Critères de réalisation

  • déplacement en pas croisés (et non en pas chassés).
  • le coulissement doit être fait à vitesse maximum au départ pour ralentir à la fin dans le but de ne pas être pris à contre-pied. (vitesse max puis décroissante).
  • orientation de la ligne d’épaule : ne jamais tourner le dos au jeu. Il faut être de face ou de 3/4.
  • ouverture de porte : semer le doute dans la tête de l’attaquant en laissant entrevoir la possibilité de passe vers l’avant tout en sachant que si la passe est réalisée, votre défenseur pourra l’intercepter.
  • choix tactique entre cadrage du porteur (défendre en avançant ) et / ou coulissement latéral afin d’éviter la passe des attaquants dans la zone cible.
  • pour les attaquants :  jouer vers l’avant / ou / fixer le défenseur pour passer au coéquipier latéralement. Les passes doivent « claquées », « smashées ».

Variables 

  • distance entre les 2 attaquants : plus la distance est grande, plus le travail du défenseur est compliqué.
  • nombre de touches de balle entre les attaquants : entre jeu à une touche de balle et jeu libre.
  • déplacement du défenseur vers l’avant : vous pouvez autoriser ou non le défenseur à aller défendre vers l’avant (notion de cadrage du porteur). Si vous obligez votre défenseur à faire des déplacements latéraux et non vers l’avant, vous insistez donc sur la notion de coulissement.
  • distance entre le défenseurs et les porteurs de ballon : distance plus ou moins grande
  • taille de la zone à viser pour les attaquants : plus la zone est grande, plus le jeu des attaquants est facile, plus le jeu du défenseur est compliqué.
  • distance entre le défenseur et la zone à viser pour les attaquants
  • type de rotation : par groupe de 3 joueurs. 2 temps où le joueur est attaquant et doit marquer dans l’espace délimité. Un temps de jeu où le joueur est défenseurs et doit empêcher la passe dans l’espace délimité. Rotation toutes les 30 secondes à 1 minute.

Pour aller plus loin en intégrant la notion de coulissement collectif, vous pouvez augmenter le nombre de défenseurs en augmentant aussi l’espace cible. Le jeu du « baby foot » peut être une suite logique pour travailler la notion de coulissement collectif de votre équipe.