Comment renforcer les ischios-jambiers (Shakhtar Donetsk)?

Penchons-nous sur les caractéristiques physiques des footballeurs. Lorsque nous regardons la carrure d’un joueur sénior amateur ou professionnel d’un certain niveau, il est aisé de voir une disproportion entre d’un côté les membres inférieurs (très développés et puissant car très sollicités) et de l’autre côté le tronc/ membres supérieurs (souvent moins développés). Cette disproportion est causée par le grand nombre d’heure de pratique du football nécessitant des appuis forts, des changements de directions, d’allures importants mêlant à la fois l’endurance et de puissance (force / vitesse). A l’intérieur même des membres inférieurs, il existe de possibles déséquilibres entre les quadriceps (antérieur devant la cuisse)plus développés que les ischio-jambiers (postérieur derrière la cuisse) pouvant provoquer des blessures à plus ou moins long terme avec plus ou moins de récurrence.

La cellule « médicale -préparation physique » des Ukrainiens du Shakthar Donetsk nous propose ainsi une large gamme d’exercices de prévention permettant de renforcer les ischio-jambiers chez les footballeurs. Voici un récapitulatif des variables sur lesquelles vous pouvez jouer:

Mode de contraction :   Concentrique     Isométrique     Excentrique     Pliométrique.

Charge et forme de résistance : exercice avec seulement poids de corps, sans charge additionnelle       en apesanteur, réaliser dans l’eau (lors de retour de blessure)        réaliser avec charge additionnelle, appareil de musculation spécifique.

Équilibre de la personne :  d’un équilibre stable vers un équilibre très instable (medecin ball, swiss ball, en slow motion, au ralenti) .

 


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *