Comprendre les maladies d’Osgood-Schlatter, de Sever,…. Pour mieux les prévenir (O. Terzi, Kiné du sport).

Nous avons lu le livre « Les Lésions méconnues du jeune sportif », écrit par Olivier Terzi (Kinésithérapeute). Ce guide parlera forcément aux éducateurs / entraineurs, parents, professeurs de sport / d’EPS, … Olivier nous explique de manière simplifiée sur ce que sont ces pathologies(maladie d’Osgood-Schlatter, de Sever,…) qui touchent nos jeunes pendant la croissance et nous propose des outils ainsi qu’une méthode d’étirement pour mieux éviter blessures et douleurs.

La deuxième partie de son ouvrage est dédiées aux étirements spécifiques qui doivent être réalisés à distance de l’activité physique selon des règles bien définies, il appelle cela le « Stretching Physiologique ».

Afin de mieux comprendre le « pourquoi du comment » des risques de blessures chez les jeunes sportifs et football ainsi, que des propositions de remédiations pour éviter l’apparition de ces blessures / douleurs

Cliquez ci-dessous si vous êtes intéressés par le guide préventif pour lutter contre les blessures des 10-25 ans.

https://stretchconcept.fr/accueil/22-les-lesions-meconnues-du-jeune-sportif.html

Nous en profitons pour poser quelques questions à Olivier :

FBCV : « Pas  d’étirements juste avant et juste après  un match et un entrainement ». Vous préconisez d attendre à moins 1 à 2 heures après l entrainement c est bien cela?

Olivier Terzi : Lorsque les étirements ont pour but l’amélioration de la souplesse (objet de mon livre) c’est tout à fait ça. Néanmoins s’agissant d’un match ou d’un entrainement particulièrement « physique » il est préférable d’attendre le lendemain ou le surlendemain.

FBCV : Importance  de l étirement  avant  10 ans. Les étirements avant 10ans sont peu utiles  hormis pour mettre  en place une habitude pour le futur. C’est bien cela?

Olivier Terzi : Tant que les enfants ne présentent pas d’hypo extensibilités musculaires liées à la croissance le travail de la souplesse est inutile en effet avant 10 ans mais rien n’empêche à l’éducateur compétent d’initier les jeunes footballeur(se)s à la pratique des étirements . Mieux vaut inculquer les bonnes pratiques le plus tôt possible !

FBCV : Il est préférable pour vous de s étirer 1 à 2h après la séance. Par conséquent, il y a  t il une utilité de  s’étirer juste à la fin de séance ?

Olivier Terzi : Les étirements post exercices ne sont pas interdits s’ils ont pour but le relâchement de tensions résiduelles. Mais ceux-ci doivent être effectués avec la plus grande douceur sans recherche d’allongement maximal, sur des temps relativement courts .

FBCV : Etirements dynamiques de fin d échauffement prônés dans les  formations FFF? Cela est un positif  négatif ou nul?

Olivier Terzi : Les étirements dynamiques de fin d’échauffement sont en effet très utiles pour préparer certains gestes sportifs mais, en aucun cas ces étirements ont pour vocation l’amélioration de la souplesse .


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *