« L’endutech » pour l’aérobie ( équipe de France Féminine)

Bien souvent, lorsque vous souhaitez développer l’endurance aérobie avec vos joueurs, ce genre d’intensité de travail est ennuyante pour vos joueurs. Afin de mettre de la motivation dans votre situation sur l’aérobie, « l’endutech » est le grand classique des formes ludiques sur l’endurance aérobie. L’équipe de France Féminine à travers sa meneuse de jeu Louisa Necib nous démontre plusieurs ateliers pouvant être proposées à vos joueurs.

A quoi peut servir « l’endutech »? Sur le plan physique, vous développerez le système aérobie (l’endurance capacité) de vos joueurs. Ce type de situation pourra être proposée lors d’un reprise d’avant saison pour un retour avec le terrain ludique. Sur le plan technique, l’intérêt de cette situation « 1 joueur / 1 ballon » permet d’avoir un grand nombre de répétition avec une large palette d’action technique (jonglage, conduite, dribble, passe, frappe,…) . Sur le plan mental, ce genre d’exercice vous permettra de travailler sur la concentration, l’automatisation d’un geste.

Variables sur la forme d’ « endutech »

 -Relation entre joueurs: en solo ou en binôme homogène ou hétérogène (choix des binômes libre par les joueurs ou composition des binômes par l’entraîneur). Sous forme de compétition entre les joueurs (idéalement) ou pas des compétition entre joueurs.

– Temps de jeu : au moins 25 minutes jusqu’à 45 minutes pouvant être divisé en 2 blocs.

– Rapport course / atelier: jouer sur l’espace entre les ateliers plus ou moins grand.

– Orientation technique de la situation: Vous pouvez centrer vos ateliers en privilégiant le tir, la passe ou le jonglage.

Alternance pied droit / pied gauche: Sur de la technique analytique, il semble primordial d’obliger vos joueurs a travailler aussi bien le pied fort que le pied faible.

Les différents ateliers

La frappe: Cela pourrait être de la tête, pied droit / gauche, tendu / enroulé, ballon arrêté / en mouvement /  de volée / de 1/2 volée. Les ateliers: Les « SANS GARDIEN ». Les « corners rentrants » (ballon sur la ligne de sortie de but, marquer en enroulant son ballon) , la « barre transversale » (toucher la barre depuis les 18m), le « soupirail » (depuis les 18 mètres, sans gardien, marquer sans rebond entre le poteau et un jalon situé plus ou moins proche du poteau), le « piqué » (marquer dans un mini but en piquant son ballon qui passe par dessus une barrière de chantier), la « volée sur cône » (placer son ballon sur un cône de chantier, et marquer sans que le ballon touche le sol. Les AVEC GARDIEN :le « face à face » (varier les angles de départ et marquer en duel face au gardien), le « coup franc » (marquer un coup franc avec ou sans mur), le « pénalty » (marquer un pénalty face au gardien), enfin vous pouvez proposer les ateliers « SANS GARDIEN » en plaçant un gardien pour mettre plus de difficulté.

La passe: La « passe chirurgicale » par une passe, le ballon doit s’arrêter dans un espace délimité plus ou moins grand), le « dégomme plot » (placer une lignée de plots et faire tomber un de ces plots), le « pardessus » ( par une passe aérienne faire atterrir le ballon dans une zone sans rebond au préalable), la « poubelle » mettre le ballon dans la poubelle . Pour la difficulté, vous pourrez sur l’espace en diminuant ou augmentant la distance de vos passes.

Le jonglage: Jouer sur les surfaces de contact (pied droit / gauche / tête / cuisse / intérieur, extérieur, coup du pied) sur un slalom simple, sur un slalom avec enchaînement geste technique ( jonglage en prérequis + tir + passe), les enchaînements (exemple: faire 10 fois pied – cuisse ou pied – tête ou pied -poitrine ou le suprême « Tour Eiffel » commencez à droite pied – cuisse – épaule – tête – poitrine – épaule gauche – cuisse -pied)

La conduite: entre les ateliers, la conduite de balle est le moyen de transition.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *