Quelles sont les critères de réalisation pour une bonne protection de balle ?

Nous parlons souvent de conservation collective du ballon avec les « passes à 10 » et leurs variables où l’objectif de l’équipe sera de conserver le ballon collectivement avec progression et finition ou non. Hors, sans maîtrise individuelle du ballon, il est utopique de commencer à parler de maîtrise collective du ballon. Dans la maîtrise individuelle, la protection du ballon, le contrôle de ballon est primordial.

Qu’est qui est le plus important dans la frappe, la passe, le dribble, la protection de balle … ? Il s’agit du contrôle de balle. Pourquoi ? Car avec une maîtrise de balle rapide, avec une mise au sol en un minimum de touche de balle à l’endroit idéal

Les critères de réalisation de la protection du ballon

– le contrôle de balle, la maîtrise de balle : Certains joueurs veulent dribbler, frapper, passer avant même d’avoir maîtrisé le ballon. Ainsi, il faut insister auprès de vos joueurs sur le fait qu’avant la protection du ballon, il est primordial de maîtriser le ballon.

– le placement corporel (notion de « corps obstacle ») : l’objectif sera de maîtriser le ballon en gardant l’adversaire toujours le plus loin du ballon grâce à la notion de « corps obstacle ». Prenons exemple avec un joueur droitier qui maîtrise le ballon pied droit, il se placera de profil par rapport à l’adversaire (comme sur la vidéo), ainsi entre le ballon et l’adversaire se trouvera le pied, la jambe, le tronc, les bras. Il ne faut se mettre simplement de dos à l’adversaire car dans ce cas il n’est aurait que les jambes, et le tronc.

– utilisation des membres libres / bras : l’utilisation des bras permet d’augmenter la distance avec l’adversaire.

– la « technique de pied », l’agilité : multiplier les surfaces de contact pied droit, pied gauche, intérieur, extérieur, semelle afin d’augmenter l’incertitude chez votre adversaire.

– jeu de pied (les appuis) : la qualité d’appuis au sol est primordiale afin d’être dynamique, afin de pouvoir changer rapidement de direction. Vos joueurs devront être sur les plantes de pied (pas sur les talons).

– jeu de jambe : les jambes doivent être légèrement fléchis afin d’augmenter la puissance et ne pas se faire bousculer par l’adversaire.

– distance pied- ballon : afin d’augmenter l’incertitude chez l’adversaire, vos joueurs doivent garder le ballon relativement proche de leurs pieds afin de pouvoir s’adapter au mieux aux déplacement  et tentatives d’intervention des adversaires grâce aux changements de directions, d’allures.

– déplacement : le joueur ne doit pas rester statique car cela pourrait permettrait le retour d’autres adversaires pour une prise à deux. En restant en mouvement, vos joueurs augmentent l’incertitude chez l’adversaire.

– les feintes : tout comme la variété des déplacements, les feintes, permettent d’augmenter l’incertitude chez l’adversaire.

– le regard : vos joueurs doivent être capable idéalement de maîtriser le ballon sans trop le regarder en ayant le regard porté haut vers l’avant dans le but d’analyser  les déplacements des coéquipiers et des adversaires.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *