Les buts de la coupe du monde 2014 (analyse et perspectives)

La Coupe du Monde Brésilienne de 2014 se termine a peine et nous allons analyser le travail en zone de finition en analysant la manière dont ont été marqué les 171 buts lors du mondial Auriverde. Nous allons nous poser les questions Où? Quand? Comment? ont été marqué les buts.

Cette vidéo sera également l’occasion de se remémorer les bons (ou mauvais) moments passés pendant ce mois de compétition.


WC 171 par FIFA360

Nombre de match 64 Nombre de but extérieur à la surface 19
Nombre de but 171 % de buts sur nombre de frappes 10% (soit 1 but toutes les 10 frappes)
Nombre de frappe 1698 % de buts sur nombre de frappes cadrées 29% (soit 1 but toutes les 3 frappes cadrées)
Nombre de frappes cadrées 588 % de frappes cadrées sur nombre de frappes 34% des frappes au but ont été cadré

 chiffre OPTA dans l’équipe

Zone de frappe Nombre de touche(s) de balle du buteur
Pied droit Pied gauche Tête 1 touche 2 touches 3 touches 4 touches et plus
74 63 34 113 41 12 5
66,00% 24,00% 7,00% 3,00%

De ces chiffres (de footballcoachvideo.com), nous pouvons tirer des pistes dans la construction de nos séances d’entrainement. (même si les buteurs du mondial n’ont pas les même qualités que nos joueurs amateurs, nous pouvons toujours nous en inspirer).

Seulement 10% des buts ont été marqués en dehors de la surface de réparation donc, sans négliger les frappes au but hors surface, il est important de réaliser l’essentiel du travail de finition dans la surface en plaçant le joueur en crise de temps avec obligation de réaliser l’enchainement en 2 touches grand maximum. Placer progressivement des plots, mannequins, défenseurs pour permettre aux attaquants de travailler en situation de match afin de devenir un véritable « renard des surfaces ». « Il ne faut pas faire rimer finition dans la surface de réparation avec facilité de l’exercice. Vous devez toujours chercher a placer vos joueurs dans un niveau de difficulté et complexité maximum  type match. »

90% des buts sont marqués en 2 touches maximum, donc 66% en 1 touche. Il est donc primordial de travailler la notion de démarquage (appel, contre-appel,…), de placement, protection corporel. Il est aussi primordial de rechercher les automatismes entre les joueurs. Exemple: débordement du milieu a gauche, l’avant-centre dois faire une course vers le premier poteau, le milieu gauche doit « fermer » le second poteau et le numéro 10 doit se situer a l’entrée de la surface.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *