Situations de la technique (individu) à la tactique défensive (collectif) avec Diego Simeone (Atletico Madrid)

Sur le plan défensive, l’Athletico Madrid de Simeone a été et est une une référence en Europe. Nous allons analyser une séance d’entrainement afin de voir comment le coach s’y prend. Nous pouvons ainsi voir qu’il va de la technique vers la tactique avec une augmentation du nombre d’informations à traiter. Dans le but d’aider les joueurs face à cette augmentation du nombre d’information, Simeone impose de la répétition « à blanc », sans opposition et à vitesse / intensité faible afin que les joueurs puisses avoir des routines de jeu, de placement/ déplacement / replacement . Autrement dit, Simeone amène de la progressivité dans ses situations afin que les joueurs puissent avoir un langage collectif, des automatismes qui feront gagner du temps (ou ne pas en perdre) lors des attaques adverses en match.

Trame de progression du travail défensif

00:15 à 00:22 travail individuel en 1 contre 1 avec finition devant le but

00:22 à 00:42 travail de groupe de 2 ou 3. En 2 contre un sur attaque rapide

00:42 à 01:00 travail de secteur, de ligne de force (exemple : lien entre les défenseurs). Travail de 2+ 2 contre 2 avec 2 attaquants (face aux 2 défenseurs) qui doivent trouver les 2 attaquants dos au but (qui eux doivent marquer).

01:06 à 01:25 travail en inter-secteur / entre lignes de force (exemple  : lien entre défense et milieu / entre milieu et attaque)travail de compensation défensive entre les joueurs. Sur la situation, Simeone simule une sortie haute du latérale gauche (Felipe Luis) et un coulissement du défenseur central (Diego Godin) pour compenser la sortie de Felipe Luis. On voit à ce moment, le défenseur gauche (Felipe Luis) qui se replacer au plus vite mais surtout le milieu de terrain défensif axial qui vient compenser le coulissement du défenseur central (Godin) et se plaçant dans la zone de départ du défenseur centrale.

Travail collectif à 11 (ou à 8 si football à 8) : de 01:30 à 02:00 Au départ, l’équipe se déplace en 11 contre 0. Le coach place sur le terrain face à ses 11 joueurs des mannequins numérotées. Le coach simule une conservation de balle entre les mannequins en nommant le numéro des mannequins (exemple : Simeone dit « 11 » puis  » 14″ puis « 7 ». Dans ce cas, le bloc équipe devra se déplacer en fonction du porteur de balle (mannequin) nommé par le coach.

Vous pourrez aller par la suite vers une augmentation de l’opposition pour aller jusqu’au jeu en 11 contre 11.

 


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *