Technique de cadrage du porteur, couverture alternée (principes de la défense en zone)

Lorsqu’une équipe met en place une « défense individuelle », le défenseur prend en compte prioritairement son adversaire (la prise en compte du ballon, des coéquipiers et des adversaire est secondaire). Cela est facile sur le plan cognitif, tactique mais plus sollicitant sur le plan physique. La mise en place d’une défense en zone est une réponse collective aux offensives adverses. Il faut cependant, lors d’une défense de zone, avoir un langage commun, une coordination des déplacements entre les joueurs par rapport au ballon, aux adversaires / aux coéquipiers et une technique individuelle spécifique à la défense en zone ( cadrage, couverture, défense étagée, orientation des appuis,…).

Direction l’Amérique du Sud pour une situation permettant de travailler les techniques défensives de cadrage du porteur de balle, la couverture (principes de la défense en zone).

Critères de réalisation

– allure de course : sprint, rapde au départ puis, plus je me rapproche du porteur de balle, plus je ralenti ma course au fur et à mesure que je me rapproche de mon adversaire.

– orientation des appuis / des épaules :  défendre avec porte ouverte côté touche (utiliser la ligne de touche afin de diminuer l’incertitude et enfermer l’adversaire ou défendre avec porte ouverte vers l’intérieur du terrain (amener vers la forte densité du de coéquipier, défendre ensemble). S’orienter de 3/4.

– type d’appuis au sol : appuis dynamique au sol sur le plante avant (crampons avant, pas de talons au sol)

– placement segmentaire : légère flexion des genoux, angle tronc cuisse entre 170° et 150°(légère flexion).

– prise d’information : analyser où se trouve le ballon, les adversaires, les coéquipiers, le lieux sur le terrain

– placement / déplacement / replacement : être actif et non attentiste, anticiper, sortir sur le temps de passe afin de limiter le temps d’organisation du porteur de ballon. Dès que le ballon quitte les pied de l’adversaire que je cadre, je me replace en couverture de mon coéquipier qui sort sur le nouveau porteur de ballon.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *