Têtes / duels défensifs et circuit de construction (M.Bielsa, Argentine)

Le gourou Marcelo Bielsa nous offre des situations sur la technique défensive, le duel défensif au sol ou aérien et un circuit technique de passe afin d’automatiser les déplacements, les compensations, les courses croisées, les « timming » de déplacements (se démarquer, se déplacer au bon moment).

à 00:00 Situation de 1 contre 1 avec pour objectif de l’attaquant de prendre un temps d’avance pour frapper ou centrer. Pour le défenseur, l’objectif sera de ne pas se faire éliminer par débordement. Variables complexifiantes possibles en autorisant l’attaquant a déborder puis éliminer le défenseur en rentrant pour percuter dans la surface.

Critères de réalisation : Attaquant : Changement de rythme, de direction, feinte.

Défenseur : être a distance d’intervention, connaissance du pied fort / faible de l’attaquant, déplacement dynamique sur le plante de pied, ne pas se « jeter » dans les feintes de l’attaquant, chercher à diminuer la vitesse de l’attaquant.

à 6 :18 : Situation de technique de jeu de tête de renvoi défensif et technique de jeu long aérien dans la profondeur. Si l’objectif de travail principal est le jeu de tête, dans l’hypothèse où la qualité de passe longue aérienne n’est pas assez élevée, vous pouvez autoriser un rapprochement des passeurs et même des passes réalisées à la main.

à 15:30 : Situation pour travailler principal la technique de recul frein, d’orientation des appuis, de cadrage du porteur de balle (versant défensif). De façon secondaire pour le porteur de balle, cela permet de travailler la notion de « fixation du défenseur – passe »?

17: 00 jusqu’à la fin : La situation la plus caractéristique de la patte Bielsa avec un circuit technique de passe permettant de mettre en place un circuit visant a avoir un circuit préférentiel de passes lors des matchs. Cette façon de faire vise à développer la conservation de balle collective sur une récupération basse à moyenne. L’objectif de Bielsa étant certainement de faire de nombreuses répétitions sans opposition afin que le mécanisme de passe devienne quasiment automatique  en terme de déplacement, de prise d’information. Par ce circuit, on peut comprendre que pour Bielsa, la construction de l’attaque placée se construit logiquement par des schémas de progression fonction du déplacement du ballon et des joueurs (porteur de balle et non porteur de balle).

Lorsque vous travaillez un circuit de passe, n’oubliez pas de mettre en place un système de jeu que vous êtes susceptible de proposer en match.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *